Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

  • Les raids israéliens sur Gaza continuent, réunion du Conseil de sécurité de l’ONU

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois juifs"

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

Moyen-orient

Attaque meurtrière près de Bagdad contre un camp de réfugiés de l'opposition iranienne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/02/2013

Au moins cinq personnes ont été tuées et 40 autres blessées dans des attaques au mortier contre un camp de réfugiés de l'opposition iranienne, près de Bagdad. L'attaque n'a pas été revendiquée.

Cinq personnes ont été tuées et au moins 40 autres blessées samedi matin dans des attaques au mortier contre un camp de réfugiés de l'opposition iranienne près de Bagdad, selon des responsables de la sécurité irakienne.

La mission des Nations unies en Irak a aussitôt réclamé une enquête pour établir les circonstances de cette attaque qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, la première depuis le transfert l'an dernier de quelque 3.000 opposants iraniens dans ce nouveau camp.

L'attaque au mortier et à la roquette a tué cinq membres de l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI) et fait au moins 40 blessés parmi les membres de ce groupe de l'opposition iranienne, ont annoncé deux responsables de la sécurité irakienne sous le couvert de l'anonymat.

Dans un communiqué à Paris, où son siège est installé, l'opposition iranienne en exil a fait état de six morts et de 50 blessés.

L'émissaire spécial de l'ONU en Irak, Martin Kobler, a réclamé aux autorités irakiennes qu'elles "ouvrent immédiatement une enquête" sur cette attaque, tandis que des responsables des Nations Unies "suivent cette affaire sur le terrain", a annoncé Eliana Nabaa, une porte-parole de l'ONU.

D'après un responsable irakien de la sécurité, au moins 40 roquettes ont été tirées sur le camp.

Les Moudjahidine du peuple sont la principale composante du CNRI. Fondés en 1965 avec pour objectif de renverser le régime du chah, puis le régime islamiste, les Moudjahidine ont été chassés d'Iran dans les années 1980.

La plupart se sont installés à Achraf, en Irak, pendant la guerre Iran-Irak (1980-88), avec le soutien du régime de Saddam Hussein, pour mener des actions armées contre l'Iran.

Les opposants iraniens réfugiés en Irak ont été transférés l'année dernière du camp d'Achraf au camp Hourriya (ou camp Liberty en anglais), près de la capitale irakienne. Conformément à un accord de décembre 2011 entre l'Irak et l'ONU, il s'agit normalement d'un lieu de transit avant leur départ d'Irak.

AFP
 

Première publication : 09/02/2013

  • IRAK

    Plusieurs dizaines de morts dans une attaque contre la police à Kirkouk

    En savoir plus

  • IRAK

    Au moins 15 pèlerins chiites tués dans un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)