Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

SUR LE NET

Un père syrien se bat en ligne pour retrouver son fils

En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

Afrique

Le chef de l’armée guinéenne tué dans un crash d’avion au Liberia

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/02/2013

Le chef d'état-major guinéen ainsi que cinq responsables militaires ont été tués dans un accident d'avion près de l'aéroport international de Monrovia, lundi 11 février. La Guinée et le Liberia ont décrété un deuil national.

Le chef des forces armées guinéennes et cinq hauts gradés ont été tués dans un
accident d'avion lundi près de Monrovia, la capitale du Liberia, a-t-on appris à la présidence guinéenne.

"Cet accident a coûté la vie aux six membres de la délégation conduite par le général de division, Souleymane Kéléfa Diallo, chef d'état-major général des armées, et aux cinq membres de l'équipage", a affirmé le ministère guinéen de la Défense dans un communiqué, sans préciser l'identité des autres victimes.

Selon des sources proches des services de sécurité, le crash s'est produit à Charlesville, à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Monrovia. Les causes restent, pour l'heure, toujours inconnues. 

Le général Kelefa Diallo était en mission au Liberia, selon la police guinéenne. C'était était un proche du président Alpha Condé, élu fin 2010 après deux ans de régime militaire.

Un deuil national de trois jours est observé en Guinée à partir de lundi à la suite de cet accident, a ajouté le ministère de la Défense.

Dans un communiqué séparé, le chef de l'État guinéen Alpha Condé a nommé à la suite de ce crash le général Namory Traoré à la tête de l'armée guinéenne, dont il était le chef d'état-major adjoint.

De son côté, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a annoncé lundi à la télévision publique une journée de deuil pour mardi. "Que tout le monde prie pour le repos de l'âme des Guinéens tués dans ce crash", a-t-elle déclaré.

La délégation guinéenne se rendait à Monrovia pour assister à une cérémonie à l'occasion de la fête de l'armée libérienne. Chaque année, le Liberia rend hommage à son armée et invite à cette occasion des délégations militaires de pays de la région, notamment la Guinée, son voisin du nord.

Avec dépêches

Première publication : 11/02/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)