Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama: le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

FRANCE

Après Findus, Picard confirme la présence de cheval dans ses lasagnes

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2013

Après Findus, Picard est touché par le scandale. La marque de produits congelés a annoncé que de la viande de cheval avait été détectée dans ses lasagnes, censées contenir du bœuf. L'enseigne a déjà retiré ces produits de la vente.

De la viande de cheval a été détectée dans deux lots de lasagnes bolognaises surgelées Picard, qui avaient été retirés préventivement de la vente le 6 février par l'enseigne, a annoncé mardi un porte-parole du groupe dans un communiqué.

Après Findus, Picard est la deuxième marque française touchée par le scandale de la viande de cheval utilisée à la place du boeuf dans des préparations culinaires.

Du cheval avait été détecté précédemment dans des lasagnes Findus distribuées en Angleterre.

Picard annonce la suspension des ventes de produits fabriqués par la société Comigel, qui fournit certains produits à Picard mais aussi à Findus.

Le retrait de la vente concerne "2 produits, les lasagnes bolognaises +formule express+ et le chili con carne", précise Picard dans un communiqué.

Aucun des 1.200 autres produits de la gamme Picard n'est concerné, assure le distributeur, qui dit "attendre les résultats de l'enquête qui doit permettre de préciser à quel niveau se situe la fraude".

Les conclusions de cette enquête, confiée à la Direction générale de répression des fraudes (DGCCRF), devraient être rendues publiques mercredi ou jeudi.

Dans la foulée de Findus, six marques distributeurs outre Picard avaient également retiré des lots de plats "au boeuf" préparés par Comigel.

AFP

Première publication : 12/02/2013

  • FRANCE

    "Stigmatisé" sur la baisse de la TVA, McDonald's riposte avec "mauvaise foi"

    En savoir plus

  • Agrocarburants : manger ou rouler bio, faut-il choisir ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)