Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Reportage : le pape François fait sa révolution au Vatican

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

SUR LE NET

La disparition du vol d'AirAsia bouleverse la Toile

En savoir plus

L'ENTRETIEN

RD Congo : enquête au cœur du parc des Virunga

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

La Suède : un modèle pour tous ? (partie 2)

En savoir plus

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes françaises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il neige en hiver"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Disparition du vol AirAsia : un coup dur pour la compagnie low-cost

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Afghanistan : treize ans d'échecs"

En savoir plus

FRANCE

Après Findus, Picard confirme la présence de cheval dans ses lasagnes

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2013

Après Findus, Picard est touché par le scandale. La marque de produits congelés a annoncé que de la viande de cheval avait été détectée dans ses lasagnes, censées contenir du bœuf. L'enseigne a déjà retiré ces produits de la vente.

De la viande de cheval a été détectée dans deux lots de lasagnes bolognaises surgelées Picard, qui avaient été retirés préventivement de la vente le 6 février par l'enseigne, a annoncé mardi un porte-parole du groupe dans un communiqué.

Après Findus, Picard est la deuxième marque française touchée par le scandale de la viande de cheval utilisée à la place du boeuf dans des préparations culinaires.

Du cheval avait été détecté précédemment dans des lasagnes Findus distribuées en Angleterre.

Picard annonce la suspension des ventes de produits fabriqués par la société Comigel, qui fournit certains produits à Picard mais aussi à Findus.

Le retrait de la vente concerne "2 produits, les lasagnes bolognaises +formule express+ et le chili con carne", précise Picard dans un communiqué.

Aucun des 1.200 autres produits de la gamme Picard n'est concerné, assure le distributeur, qui dit "attendre les résultats de l'enquête qui doit permettre de préciser à quel niveau se situe la fraude".

Les conclusions de cette enquête, confiée à la Direction générale de répression des fraudes (DGCCRF), devraient être rendues publiques mercredi ou jeudi.

Dans la foulée de Findus, six marques distributeurs outre Picard avaient également retiré des lots de plats "au boeuf" préparés par Comigel.

AFP

Première publication : 12/02/2013

  • FRANCE

    "Stigmatisé" sur la baisse de la TVA, McDonald's riposte avec "mauvaise foi"

    En savoir plus

  • Agrocarburants : manger ou rouler bio, faut-il choisir ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)