Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

FRANCE

La justice se saisit du scandale de la viande de cheval dans les plats préparés

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2013

La justice française s'est saisie, mardi, du scandale de la viande de cheval retrouvée dans des plats préparés supposés contenir du bœuf. Une enquête préliminaire pour tromperie a été ouverte.

Le pôle santé publique du tribunal de grande instance (TGI) de Paris s'est saisi mardi du scandale de la viande de cheval dans des plats préparés et a ouvert une enquête préliminaire pour tromperie, a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet de Metz avait déjà lancé une enquête lundi mais celle-ci a été transférée au pôle santé publique du parquet de Paris, compétent nationalement pour les affaires concernant les produits d'alimentation destinés à l'homme, a-t-on précisé.

L'enquête a été confiée au service national d'enquête de la Direction générale de répression des fraudes (DGCCRF) et aux gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

Après Findus, l'entreprise française Picard a annoncé mardi avoir découvert de la viande de cheval dans des produits Comigel qu'elle commercialise - les lasagnes de boeuf "formule express" et le chili con carne.

Les lots de lasagnes incriminés avaient été retirés dès le 6 février. Le chili con carne l'est désormais également.

"Aucun des 1200 autres produits de la gamme Picard n'est concerné", souligne le groupe dans un communiqué.

L'Union européenne organise mercredi une réunion à Bruxelles à la suite de la découverte de viande de cheval dans des préparations au boeuf distribuées dans plusieurs pays de l'UE.

L'enquête menée en France a mis en lumière un circuit complexe de commercialisation de cette viande et des inspections ont été menées sur plusieurs sites dans le pays.

La branche britannique de l'entreprise de produits surgelés Findus a entamé le rappel de ses lasagnes de boeuf la semaine dernière sur le conseil de son fournisseur français, Comigel, qui affirme que la viande douteuse vient de Roumanie.

Le Premier ministre roumain, Victor Ponta, a assuré lundi qu'aucune fraude n'avait été commise dans son pays et s'est dit irrité par les accusations lancées à son encontre.

REUTERS 

Première publication : 12/02/2013

  • FRANCE

    "Stigmatisé" sur la baisse de la TVA, McDonald's riposte avec "mauvaise foi"

    En savoir plus

  • Agrocarburants : manger ou rouler bio, faut-il choisir ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)