Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

Afrique

Le chef d'Ennahda attend la formation d'un gouvernement de coalition cette semaine

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2013

Le chef du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi, a estimé mardi que la formation d'un gouvernement de coalition pourrait survenir dans la semaine en Tunisie. Il a ajouté s'attendre à ce que le Premier ministre Hamadi Jebali conserve son poste.

Le chef du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi, a prédit mardi la formation d'un gouvernement de coalition dans la semaine en Tunisie.

Dans un entretien accordé à Reuters, il a ajouté s'attendre à ce que le Premier ministre Hamadi Jebali, secrétaire général d'Ennahda, conserve son poste à la tête du gouvernement, qui sera selon lui formé à la fois de politiques et de technocrates.

Face à l'aggravation des tensions en Tunisie consécutives à l'assassinat, mercredi dernier, de l'opposant de gauche Chokri Belaïd, Hamadi Jebali a annoncé qu'il nommerait un gouvernement d'experts indépendants le temps d'organiser de nouvelles élections, mais son parti Ennahda a rejeté sa décision, expliquant ne pas avoir été consulté.

REUTERS

Première publication : 12/02/2013

  • TUNISIE

    Les ministres du parti du président Marzouki prêts à démissionner

    En savoir plus

  • TUNISIE

    En images : slogans anti-français à la manifestation d'Ennahda

    En savoir plus

  • TUNISIE

    EXCLUSIF : les images de la veillée funèbre dans la maison de Chokri Belaïd

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)