Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

EUROPE

Un pape américain ou africain pour succéder à Benoît XVI ?

© AFP

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 12/03/2013

Les spéculations vont bon train sur l’identité de celui qui succèdera au pape Benoît XVI à la tête de l’Église catholique avant la fête de Pâques. Revue d’effectifs non exhaustive des principaux favoris.

Passée la surprise de la renonciation du pape Benoît XVI, qui a pris effet le 28 février dernier, les spéculations vont bon train sur l’identité de celui qui lui succèdera à la tête de l’Église catholique avant la fête de Pâques. Le moment est-il venu pour l'élection d'un souverain pontife venu des Églises du Sud ? A contrario, les cardinaux italiens réussiront-ils, après 35 ans d’attente, à faire élire l’un d’entre eux "évêque de Rome" ?

 
Tour d'horizon des principaux favoris, cités par les experts du Saint-Siège et par la presse spécialisée.
 
  • Les Italiens
 
Le cardinal Tarcisio Bertone et l'archevêque de Milan, Angelo Scola. © AFP
À 71 ans, le cardinal Angelo Scola, a, en tant qu’archevêque de Milan, de fortes chances d’être élu par ses pairs. En effet, au cours du XXe siècle, deux de ses prédécesseurs à ce poste sont devenus papes, Paul VI et Pie XI. En outre, il fut également patriarche de Venise, comme le furent avant lui les futurs Pie X, Jean XXIII et Jean-Paul Ier. Un signe ? Décrit comme très proche de l’actuel Saint-Père, il se murmure aussi qu’il est le successeur dont rêve Benoît XVI. Ce promoteur du dialogue islamo-chrétien était déjà pressenti pour devenir pape à la mort de Jean Paul II.
 
 
Le 28 février à 20 heures, le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, sera, en tant que camerlingue de la Sainte Église romaine, en charge d’assurer la garde des palais pontificaux et de gérer les affaires courantes, sous l’autorité du collège des cardinaux. À 78 ans, ce Piémontais, est un fidèle collaborateur de Benoît XVI. Son nom est cité par les spécialistes du Saint-Siège.
 
  • Les Américains
 
Le cardinal québécois Marc Ouellet. © AFP
Le cardinal québécois Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, est un candidat plausible à la succession de Benoît XVI, selon les observateurs du monde catholique. Né en 1944, l’ancien archevêque de Québec est l’un des hommes forts du Vatican. Polyglotte (il parle français, anglais, espagnol, italien, portugais et allemand) et grand connaisseur de l'Amérique du Sud, où il a été missionnaire, son nom est même évoqué par les bookmakers britanniques qui le placent dans les trois principaux favoris.
 
Capucin devenu Cardinal de Boston, Sean O’Malley, âgé de 68 ans, s’est illustré dans la lutte contre la pédophilie dans son diocèse. Confronté aux scandales sexuels sur ses terres, l’homme, réputé spirituel et discret, a entamé une importante politique de "tolérance zéro" et a systématiquement indemnisé les victimes d’abus. Son intégrité et la bonne gestion de son ministère font de lui "le" papabile des États-Unis.
 
À 70 ans, le cardinal hondurien Oscar Rodriguez Maradiaga, président de Caritas Internationalis, a la faveur de nombreux progressistes. Classé "à gauche", il défend une vision sociale de la religion, milite contre la pauvreté et défend avec ardeur les questions de droits de l'Homme. Très charismatique, nommé évêque à 36 ans, il est très populaire en Amérique du Sud.

Archevêque de l’immense diocèse Sao Paolo depuis 2007, Odilo Pedro Scherer, âgé de 63 ans, représente un véritable espoir pour les 123 millions de catholiques que compte le Brésil. Organisé, pragmatique et même obstiné, il apparaît comme un successeur possible à Benoît XVI. L’expérience du cardinal brésilien menée au sein de la Congrégation pour les évêques, de 1994 à 2001, et son profond désir de changement font de lui l’homme providentiel pour tous ceux qui attendent une réforme de la curie. Adepte des nouvelles technologies, l’archevêque compte bien utiliser Facebook et Twitter, pour évangéliser la planète, s’il est élu.

 

 

 
  • Les Africains
    Le cardinal nigérian Francis Arinze. © AFP
 
Le nom du cardinal ghanéen Peter Turkson est le plus cité comme "papabile", que ce soit par les observateurs ou les bookmakers. Décrit comme énergique et jovial, l'ancien archevêque de Cape Coast, né en 1948 au Ghana, est à la tête du conseil pontifical Justice et Paix. Ce polyglotte proche de Benoît XVI est souvent surnommé dans la presse le futur pape noir. Ce à quoi il répond : "si Dieu voulait voir un Noir devenir pape, qu'il en soit remercié !"
 
Né en 1932, le cardinal nigérian Francis Arinze est connu à la fois pour son humour et son franc-parler. Classé parmi les grands favoris par les bookmakers, il avait déjà été envisagé comme successeur potentiel de Jean-Paul II, au Conclave qui avait élu Benoît XVI le 19 avril 2005.
 
Toutefois tous ces favoris devraient se méfier jusqu’à ce que la célèbre fumée blanche s’élève au-dessus du Vatican, car les élections papales ne sont jamais courues d'avance, conformément au vieil adage romain qui dit "celui qui entre Pape au conclave en sort bien souvent cardinal" ...
                           

 

Première publication : 12/02/2013

  • VATICAN

    Renonciation de Benoît XVI : "le geste novateur d’un pape moderne"

    En savoir plus

  • VATICAN

    Benoît XVI : retour sur un pontificat jalonné de crises et de combats

    En savoir plus

  • VATICAN

    "Je déclare renoncer au ministère d'Évêque de Rome"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)