Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

EUROPE

Accident à Tchernobyl : Vinci et Bouygues évacuent leurs employés "par précaution"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2013

Vinci et Bouygues ont évacué "par précaution" leur personnel travaillant sur la centrale nucléaire ukrainienne de Tchernobyl après l'effondrement, mardi, d'une partie de la toiture. Il n'y aurait pas de rayonnement radioactif, selon Vinci.

Environ 80 salariés d'un consortium formé par Vinci et Bouygues ont été évacués par
précaution du site de Tchernobyl, en Ukraine, à la suite de l'effondrement du toit d'une annexe au sarcophage recouvrant le réacteur nucléaire accidenté en 1986, a-t-on appris mercredi auprès des deux groupes français de BTP.

Une partie du toit d'un bâtiment annexe au sarcophage recouvrant le réacteur endommagé s'est effondré mardi, sans doute en raison d'une accumulation de neige, a déclaré un porte-parole de Vinci.

"Ce bâtiment annexe ne dégage pas de rayonnement" radioactif, a-t-il ajouté, précisant que les mesures de contrôle de contamination "sont jusqu'à présent en dessous des seuils admissibles".

Les salariés évacués travaillent pour le consortium Novarka, formé à parité par Bouygues Construction et Vinci Construction, qui réalise actuellement un nouveau sarcophage destiné à recouvrir la chape actuelle du réacteur endommagé.

"Le chantier, situé à 150 m de ce bâtiment (où une partie du toit s'est effondré, NDLR), a été évacué immédiatement par précaution et l'ensemble des collaborateurs de Novarka a été contrôlé", a précisé le porte-parole de Vinci.

Ces informations ont été confirmées par une porte-parole de Bouygues Construction.

L'opérateur de la centrale (Chernobyl Nuclear Power Plant) a entrepris un état des lieux pour vérifier la stabilité du reste du toit, a aussi indiqué le porte-parole de Vinci.

Reuters

Première publication : 13/02/2013

  • UKRAINE

    Nouveau sarcophage autour du réacteur de Tchernobyl, 26 ans après la catastrophe

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Non-lieu dans l'affaire des retombées de Tchernobyl en France

    En savoir plus

  • UKRAINE

    575 millions d'euros débloqués pour sécuriser Tchernobyl

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)