Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

EUROPE

Accident à Tchernobyl : Vinci et Bouygues évacuent leurs employés "par précaution"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2013

Vinci et Bouygues ont évacué "par précaution" leur personnel travaillant sur la centrale nucléaire ukrainienne de Tchernobyl après l'effondrement, mardi, d'une partie de la toiture. Il n'y aurait pas de rayonnement radioactif, selon Vinci.

Environ 80 salariés d'un consortium formé par Vinci et Bouygues ont été évacués par
précaution du site de Tchernobyl, en Ukraine, à la suite de l'effondrement du toit d'une annexe au sarcophage recouvrant le réacteur nucléaire accidenté en 1986, a-t-on appris mercredi auprès des deux groupes français de BTP.

Une partie du toit d'un bâtiment annexe au sarcophage recouvrant le réacteur endommagé s'est effondré mardi, sans doute en raison d'une accumulation de neige, a déclaré un porte-parole de Vinci.

"Ce bâtiment annexe ne dégage pas de rayonnement" radioactif, a-t-il ajouté, précisant que les mesures de contrôle de contamination "sont jusqu'à présent en dessous des seuils admissibles".

Les salariés évacués travaillent pour le consortium Novarka, formé à parité par Bouygues Construction et Vinci Construction, qui réalise actuellement un nouveau sarcophage destiné à recouvrir la chape actuelle du réacteur endommagé.

"Le chantier, situé à 150 m de ce bâtiment (où une partie du toit s'est effondré, NDLR), a été évacué immédiatement par précaution et l'ensemble des collaborateurs de Novarka a été contrôlé", a précisé le porte-parole de Vinci.

Ces informations ont été confirmées par une porte-parole de Bouygues Construction.

L'opérateur de la centrale (Chernobyl Nuclear Power Plant) a entrepris un état des lieux pour vérifier la stabilité du reste du toit, a aussi indiqué le porte-parole de Vinci.

Reuters

Première publication : 13/02/2013

  • UKRAINE

    Nouveau sarcophage autour du réacteur de Tchernobyl, 26 ans après la catastrophe

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Non-lieu dans l'affaire des retombées de Tchernobyl en France

    En savoir plus

  • UKRAINE

    575 millions d'euros débloqués pour sécuriser Tchernobyl

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)