Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

"Nous surveillons nos frontières", assure le Premier ministre libyen

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/02/2013

Lors de la réunion internationale sur la sécurité en Libye, Tripoli a sollicité l’aide des puissances occidentales. Sur l’antenne de FRANCE 24, Ali Zeidan réfute la présence sur son territoire d’islamistes chassés du Nord-Mali. Extrait.

Au lendemain de la réunion internationale sur la sécurité en Libye qui s’est tenue, mardi 12 février, à Paris, le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, est revenu pour FRANCE 24 sur la nécessité d’assurer la stabilité dans son pays.

"Nous surveillons les frontières", Ali Zeidan, 12 février 2013

À l’occasion de la conférence, la Libye a en effet sollicité l'aide des puissances occidentales et des pays voisins pour assurer la sécurité le long de ses 4 000 kilomètres de frontières terrestres et empêcher les islamistes fuyant le nord du Mali de s'y installer.

Soucieux d’endiguer la menace islamiste dans le Sahel, les États et organisations représentés à la réunion, parmi lesquels figuraient les États-Unis, l'ONU, la Ligue arabe, l'Union européenne et l'Union africaine ont adopté un "plan de développement de la sécurité nationale" et un "plan de développement de la justice et de l'état de droit", selon le communiqué du quai d'Orsay.

Tripoli réfute toutefois l’idée selon laquelle des combattants du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest) chassés du Nord-Mali auraient déjà trouvé refuge en Libye via l'Algérie. "Ce n’est pas vrai. Depuis le début de la crise, nous surveillons les frontières, assure le Premier ministre libyen à FRANCE 24. L'armée de l'air est sur place. Nous lui avons donné l'instruction de viser toute personne qui tenterait de traverser les frontières illégalement, y compris en les bombardant."


Première publication : 13/02/2013

COMMENTAIRE(S)