Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le rapt revendiqué par un groupe lié à l'EI

    En savoir plus

  • Qui est Hervé G., l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Afrique

La plus vieille synagogue de Fès rouvre après des années de restauration

© Wiki commons

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/02/2013

Une cérémonie a célébré la réouverture d'une ancienne synagogue de Fès, au Maroc, après deux ans de restauration. Le roi Mohammed VI, représenté par le chef du gouvernement, a rendu hommage à la "diversité des composantes spirituelles" du royaume.

La synagogue Slat El Fassiyine de Fès, au Maroc, été inaugurée mercredi au terme de deux années de restauration, sous le patronage du roi Mohammed VI qui n’était cependant pas présent.

La cérémonie s'est déroulée dans la médina de la ville, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, en présence de 200 personnes parmi lesquelles des personnalités juives marocaines et allemandes, des dignitaires religieux musulmans et juifs, ainsi que des élus et des intellectuels.
 
"La restauration complète de la synagogue est le témoignage éloquent de la richesse et de la diversité des composantes spirituelles du royaume du Maroc et de son patrimoine authentique", a déclaré le chef du gouvernement, l'islamiste Abdelilah Benkirane, lisant un message du roi Mohammed VI.
             
"Les traditions séculaires de la civilisation marocaine puisent leur essence dans le fait que les Marocains sont profondément imprégnés des valeurs de coexistence, de tolérance et de concorde entre les différentes composantes de la nation", a-t-il poursuivi.
 
La "particularité hébraïque" du Maroc
             
La nouvelle Constitution, adoptée en 2011 dans le contexte du Printemps arabe, consacre la "particularité hébraïque" du Maroc comme "l'un des affluents séculaires" de son "identité nationale", a encore estimé Mohammed VI, qui a appelé "à la restauration de tous les temples juifs" du royaume.
 
Fondée au XVIIe siècle, la synagogue, dite la plus ancienne de Fès, a connu bien des péripéties. Utilisée comme prison au XVIIIe siècle, elle fut ensuite réhabilitée  comme lieu de prière, et devint l’un des lieux incontournables de la communauté juive de Fès, qui comptait près de 250 000 personnes dans la première moitié du XXe siècle et représente toujours la plus importante communauté juive d’Afrique du Nord.

Elle fut ensuite démantelée dans les années 1970 et transformée en atelier de fabrication de tapis puis en salle de boxe, sans perdre néanmoins son aspect original. Depuis le milieu des années 90, la Fondation du patrimoine culturel judéo-marocain, dirigé par feu Simone Levy, a réussi à mobiliser plusieurs partenaires et donateurs, dont l’Allemagne, pour lancer les travaux de restauration.

Avec dépêches

Première publication : 13/02/2013

  • IRAN

    Reportage : Être juif dans l'Iran d'Ahmadinejad

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Paris, une exposition retrace l’histoire particulière des juifs d’Algérie

    En savoir plus

  • FRANCE

    La hausse du nombre d'agressions contre des juifs relance le débat sur l'antisémitisme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)