Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mexique : le trafic de médicaments, un nouveau fléau florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sandra Nkaké, une artiste inclassable de retour avec un nouvel album

En savoir plus

FRANCE

Youssouf Fofana, ex-chef du "Gang des barbares", condamné pour apologie du terrorisme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2013

L'ex-chef du "Gang des barbares", Youssouf Fofana, a été condamné mercredi à 7 ans de prison supplémentaires pour apologie du terrorisme. Il avait déjà été condamné à la réclusion à perpétuité en 2009 pour l'assassinat d'Ilan Halimi.

Le tribunal correctionnel de Moulins a condamné mercredi l'ex-chef du "gang des barbares", Youssouf Fofana, à 7 ans de prison supplémentaires pour apologie d'un acte de terrorisme, provocation à la discrimination raciale et pour avoir refusé de se soumettre à un prélèvement biologique.
              
Youssouf Fofana, condamné en juillet 2009 à la prison à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans pour avoir séquestré, torturé et tué le jeune juif Ilan Halimi, avait été extrait de sa cellule de la maison centrale de Moulins-Yzeure (Allier) pour comparaître, sans avocat. Le tribunal a diffusé des extraits de vidéos tournées par Youssouf Fofana au centre pénitentiaire de Claivaux (Aube), où il appelait à "la révolte des Africains".

AFP 

Première publication : 13/02/2013

  • FRANCE

    Sept accusés du "gang des barbares" voient leurs peines aggravées

    En savoir plus

  • FRANCE - JUSTICE

    Le "Gang des barbares" repasse devant la justice pour le meurtre d'Ilan Halimi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)