Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Regain de tension au Burundi entre 2 et 4 morts depuis mardi soir

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le corps d'un enfant syrien mort noyé, terrible symbole de la crise des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Joseph Stiglitz : "Les politiques qui ont mené à la crise dominent toujours"

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Inde - Pakistan : une nouvelle génération prend les armes au Cachemire

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

De la Syrie à la Hongrie : une famille sur la route de l'exil

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Humour belge garanti dans "Le tout nouveau testament"

En savoir plus

FACE À FACE

Rentrée politique : les défis de François Hollande

En savoir plus

FRANCE

Youssouf Fofana, ex-chef du "Gang des barbares", condamné pour apologie du terrorisme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2013

L'ex-chef du "Gang des barbares", Youssouf Fofana, a été condamné mercredi à 7 ans de prison supplémentaires pour apologie du terrorisme. Il avait déjà été condamné à la réclusion à perpétuité en 2009 pour l'assassinat d'Ilan Halimi.

Le tribunal correctionnel de Moulins a condamné mercredi l'ex-chef du "gang des barbares", Youssouf Fofana, à 7 ans de prison supplémentaires pour apologie d'un acte de terrorisme, provocation à la discrimination raciale et pour avoir refusé de se soumettre à un prélèvement biologique.
              
Youssouf Fofana, condamné en juillet 2009 à la prison à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans pour avoir séquestré, torturé et tué le jeune juif Ilan Halimi, avait été extrait de sa cellule de la maison centrale de Moulins-Yzeure (Allier) pour comparaître, sans avocat. Le tribunal a diffusé des extraits de vidéos tournées par Youssouf Fofana au centre pénitentiaire de Claivaux (Aube), où il appelait à "la révolte des Africains".

AFP 

Première publication : 13/02/2013

  • FRANCE

    Sept accusés du "gang des barbares" voient leurs peines aggravées

    En savoir plus

  • FRANCE - JUSTICE

    Le "Gang des barbares" repasse devant la justice pour le meurtre d'Ilan Halimi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)