Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 15/02/2013

Pistorius : son côté obscur

Au menu de la revue de presse internationale de ce vendredi 15 février : la déchéance de l'icône Pistorius et le horsegate.

La presse sud africaine revient ce matin sur la face cachée d’Oscar Pistorius, « un héros compliqué. » Compliqué car Pistorius n’était pas que le favori de ces dames, pas que l’athlète handicapé qui perce chez les valides, un autre visage commence désormais à émerger. Celui d’un homme violent.
Une attraction pour la violence sur laquelle revient aussi le Telegraph avec cette terrible phrase : « Pistorius restera dans les mémoires non pour ses courses, mais pour être l’homme dont la petite amie a été abattue. »

Dernier article, dans The Guardian. « Peur et auto-armement en Afrique du sud. » On y découvre une société ultra violente, sur la défensive. Triste bilan, un peu plus de vingt ans après la fin de l’apartheid.

Dans la presse britannique, on revient sur le scandale de la viande de cheval et on s’arrête notamment sur ces trace de PHENYLBUTAZONE retrouvées sur des carcasses de chevaux. Une nouvelle illustration de l’insécurité de la chaine alimentaire européenne. Tellement défectueuse que les Britanniques commencent à se demander s’il est possible qu’ils trouvent dans leur assiette, à leur insu, de la viande de pur-sang. Un vrai sacrilège dans le pays du cheval.

Décidément, la chaine alimentaire pose question. Dans une très sérieuse étude scientifique, rapportée par le New York Times, on apprend que les anti-dépresseurs consommés par les humains se retrouvent dans l’organisme des poissons. Bilan : les poissons sont plus nerveux, moins sociables et mangent plus. La mutation est en marche !

 

Par Anne SOETEMONDT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

31/03/2015 Revue de presse française

"Quelle gauche ?"

Presse française, mardi 31 mars 2015. Au menu de cette revue de presse, les commentaires sur la débâcle de la gauche aux départementales.

En savoir plus

30/03/2015 Revue de presse française

Départementales : la normalisation du FN

Au menu de cette revue de presse française, présentée ce lundi par Sandrine Gomes, l'analyse et les commentaires de la victoire écrasante de la droite aux départementales, d'un...

En savoir plus

27/03/2015 Revue de presse internationale

"Killer in the cockpit"

Au menu de cette revue de presse internationale, présentée ce vendredi par Sandrine Gomes, les révélations de la presse allemande sur le parcours médical du copilote de la...

En savoir plus

27/03/2015 Revue de presse française

Crash de la Germanwings : "le copilote voulait en finir"

Au menu de cette revue de presse présentée ce vendredi par Sandrine Gomes, l'incompréhension et les nombreuses questions après l'acte "fou" du copilote de la Germanwings, la...

En savoir plus

26/03/2015 Revue de presse internationale

"Dans le chaos yéménite"

Presse internationale, jeudi 26 mars 2015. Au menu de cette revue de presse, des révélations sur les circonstances du crash de l’Airbus A320 de Germanwings. De très vives...

En savoir plus