Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Samsung présente son nouveau smartphone

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Valls, M. Déloyal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye, l'Union européenne !

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : et maintenant?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : et maintenant?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 15/02/2013

Pistorius : son côté obscur

Au menu de la revue de presse internationale de ce vendredi 15 février : la déchéance de l'icône Pistorius et le horsegate.

La presse sud africaine revient ce matin sur la face cachée d’Oscar Pistorius, « un héros compliqué. » Compliqué car Pistorius n’était pas que le favori de ces dames, pas que l’athlète handicapé qui perce chez les valides, un autre visage commence désormais à émerger. Celui d’un homme violent.
Une attraction pour la violence sur laquelle revient aussi le Telegraph avec cette terrible phrase : « Pistorius restera dans les mémoires non pour ses courses, mais pour être l’homme dont la petite amie a été abattue. »

Dernier article, dans The Guardian. « Peur et auto-armement en Afrique du sud. » On y découvre une société ultra violente, sur la défensive. Triste bilan, un peu plus de vingt ans après la fin de l’apartheid.

Dans la presse britannique, on revient sur le scandale de la viande de cheval et on s’arrête notamment sur ces trace de PHENYLBUTAZONE retrouvées sur des carcasses de chevaux. Une nouvelle illustration de l’insécurité de la chaine alimentaire européenne. Tellement défectueuse que les Britanniques commencent à se demander s’il est possible qu’ils trouvent dans leur assiette, à leur insu, de la viande de pur-sang. Un vrai sacrilège dans le pays du cheval.

Décidément, la chaine alimentaire pose question. Dans une très sérieuse étude scientifique, rapportée par le New York Times, on apprend que les anti-dépresseurs consommés par les humains se retrouvent dans l’organisme des poissons. Bilan : les poissons sont plus nerveux, moins sociables et mangent plus. La mutation est en marche !

 

Par Anne SOETEMONDT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/03/2017 Revue de presse internationale

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 30 mars : les réactions au déclenchement du Brexit ainsi que l’assassinat de deux enquêteurs de l’ONU et de leur...

En savoir plus

30/03/2017 Revue de presse française

"Valls, M. Déloyal"

Au menu de cette revue de presse française du jeudi 30 mars, les réactions à l’annonce de Manuel Valls qu’il votera en faveur d’Emmanuel Macron dès le premier tour de la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump contre la planète"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 29 mars : le déclenchement du Brexit, l’acquittement de Simone Gbagbo jugée pour crimes contre l’humanité par la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse française

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 29 mars : le début du Brexit, les programmes économiques des candidats à la présidentielle française passés au crible par...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse internationale

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 28 mars : le bras de fer entre Theresa May et Nicola Sturgeon, à la veille du déclenchement du Brexit, l’arrestation de...

En savoir plus