Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

FRANCE

À l'appel du collectif "One Billion Rising", des milliers de personnes dansent contre les violences faites aux femmes

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/02/2013

Danser pour la liberté des femmes victimes de violence : c'est ce que proposait la campagne "One Billion Rising", à l'occasion de la Saint-Valentin. De Kaboul à Londres, des milliers de personnes dans le monde ont participé à l'événement.

Quelques milliers de femmes ont manifesté jeudi 14 février, le jour de la fête des amoureux, dans des dizaines de villes du monde "pour en finir avec la violence faite aux femmes" dans le cadre de l'appel mondial 1 Billion Raising (Un milliard se lèvent).

Les manifestantes, qui portaient des pancartes "Protégez les femmes", ou "Les bras sont faits pour étreindre", ont dansé, comme le voulait l'appel à cette manifestation mondiale, tout en lançant des slogans pour "mettre fin à cette violence".

"Un tiers des femmes du monde entier vont être victimes de violences dans leur vie", a indiqué à l'AFP Donna Park, de Cincinnati (Ohio), présente à l'une des manifestations à Washington. Aux États-Unis, "une femme est agressée sexuellement toutes les deux minutes et battue toutes les 9 secondes. C'est aussi un problème grave aux États-Unis, souvent ignoré", a-t-elle expliqué.

En Inde, la mobilisation a été particulièrement suivie après le viol collectif d'une jeune femme, en décembre, qui avait suscité une vague d'indignation sans précédent dans le pays.

Première publication : 15/02/2013

  • ÉGYPTE

    L’agression sexuelle devient un enjeu politique en Égypte

    En savoir plus

  • INDE

    Ouverture du procès des auteurs présumés du viol collectif de l’étudiante indienne

    En savoir plus

  • INDE

    Nouvelle affaire de viol collectif en Inde, six arrestations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)