Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Afrique

Une manifestation pro-Gbagbo dispersée au gaz lacrymogène à Abidjan

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/02/2013

Une cinquantaine de jeunes partisans pro-Gbagbo se sont rassemblés, samedi dans un quartier ouest d'Abidjan, pour demander la libération de l'ex-président ivoirien. Les manifestants ont été dispersés par la police à coup de gaz lacrymogènes.

Ils étaient une cinquantaine à crier "libérez Gbagbo". Une manifestation de jeunes partisans de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, interdite par les autorités, a été dispersée samedi à Abidjan par la police à coup de gaz lacrymognènes, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les jeunes, qui ont tenu sur une place de Yopougon une manifestation interdite depuis vendredi, se sont ensuite dispersés loin de ce site du quartier ouest de la capitale économique ivoirienne, fief pro-Gbagbo de longue date. Puis les policiers se sont déployés dans le secteur.

Les accès de la place étaient bloqués par des policiers venus en grand nombre, équipés de casques, de matraques et de boucliers. Un fort contingent de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci), à bord de blindés et de 4x4, renforçait ce dispositif barrant notamment la principale voie menant au site de la manifestation. La circulation des véhicules aux alentours de la place a repris après quelques minutes d'interruption.

Des "risques de graves débordements"

Dans un communiqué lu vendredi soir sur la télévision publique RTI, le ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, avait endossé l'arrêté d'interdiction de la manifestation pris par la mairie de Yopougon en raison des "risques de graves débordements", et averti que la police nationale était chargée de le faire respecter.

La jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo, entendait par cette manifestation demander la libération de l'ancien chef de l'État, détenu depuis fin 2011 à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI).

La CPI soupçonne Laurent Gbagbo de crimes contre l'humanité commis durant la crise postélectorale de 2010-2011, qui a fait environ 3 000 morts. Elle doit tenir, à partir de mardi, une audience pour décider de la tenue ou non d'un procès.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 16/02/2013

  • GHANA

    Deux pro-Gbagbo arrêtés au Ghana extradés vers la Côte d’Ivoire

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    La CPI émet un mandat d'arrêt contre l'épouse de Laurent Gbagbo

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'armée ivoirienne coupable d'exactions "généralisées", selon Human Rights Watch

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)