Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le procès pour fraude d'Avigdor Lieberman s'est ouvert en Israël

© AFP

Vidéo par Damien COQUET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/02/2013

Le procès pour fraude et abus de confiance d'Avigdor Lieberman, l'ancien ministre des Affaires étrangères israélien, s'est ouvert dimanche en Israël. Il est accusé d'avoir promu un diplomate en échange de renseignements le concernant.

Le procès de l'ex-ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, qui avait dû démissionner en décembre après une mise en examen pour fraude et abus de confiance, s'est ouvert dimanche devant trois juges à Jérusalem, ont constaté les journalistes.
              
M. Lieberman n'a fait aucun commentaire à son arrivée au tribunal.
              
L'ex-ministre est accusé d'avoir obtenu une promotion en décembre 2009 pour l'ex-ambassadeur d'Israël au Belarus, Zeev Ben Arieh, qui lui avait fourni des renseignements confidentiels sur une enquête de police menée contre lui en Belarus à la demande de la justice israélienne.
              
M. Lieberman a confirmé que Zeev Ben Arieh lui avait remis discrètement une lettre contenant des documents sur cette demande d'enquête. "J'ai lu la lettre et je lui ai dit ++arrête tes bêtises++, puis j'ai jeté la lettre dans les toilettes et j'ai tiré la chasse d'eau", a affirmé M. Lieberman.
              
Les délits de fraude et d'abus de confiance sont passibles de trois ans de prison ferme.
              
Selon la radio publique, la défense n'a pas demandé au tribunal une procédure accélérée pour ce procès. Les audiences vont s'étaler dans le temps au moins jusqu'au 7 mai, a ajouté la radio.
              
A plusieurs reprises M. Lieberman, chef du parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou allié du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a proclamé son innocence et affirmé souhaiter un procès rapide qui lui permettrait, s'il était blanchi par la Justice, de récupérer le portefeuille des Affaires étrangères dans le prochain gouvernement, que M. Netanyahu tente de former.
              
Selon M. Lieberman, M. Netanyahu lui a promis de mettre ce poste en réserve pour lui en attendant la fin du procès.
              
D'après Moshé Negbi, commentateur juridique de la radio publique, si les juges condamnent Avigdor Lieberman à une peine supérieure à trois mois de prison ou de travaux publics, il ne pourra plus être député pendant une période de sept ans ce qui pourrait "marquer la fin de sa carrière politique".
              
Le témoin clé de l'accusation du procès devrait être Danny Ayalon, l'ancien vice-ministre des Affaires étrangères, qui présidait la commission des nominations des Affaires étrangères. Selon M. Ayalon, M. Lieberman lui avait ordonné de promouvoir Zeev Ben Arieh au poste d'ambassadeur en Lettonie sans lui révéler l'épisode des renseignements confidentiels.
              
Ce témoignage devrait toutefois être mis en cause par la défense dans la mesure où Danny Ayalon a des raisons de vouloir se "venger" de M. Lieberman qui l'a exclu de la liste des candidats députés d'Israël Beiteinou pour les élections du 22 janvier.

AFP 

Première publication : 17/02/2013

  • ISRAËL

    Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman démissionne

    En savoir plus

  • ISRAËL

    La justice envisage de poursuivre Avigdor Lieberman pour blanchiment

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Le ministre des Affaires étrangères pourrait être poursuivi pour abus de confiance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)