Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

EUROPE

La mère de Marc Dutroux met en garde contre une récidive de son fils

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/02/2013

Alors que la demande de mise en liberté conditionnelle de son fils est étudiée par la justice belge, la mère de Marc Dutroux affirme, dans une interview au Soir Magazine, être "certaine" que le pédophile récidivera en cas de libération.

La mère du pédophile belge Marc Dutroux estime que son fils passera à nouveau à l'acte en cas de libération conditionnelle, dans une interview publiée lundi à quelques heures d'une décision de la justice belge sur le sujet.

Marc Dutroux, condamné à la réclusion à perpétuité pour l'enlèvement et le viol de six jeunes filles et le meurtre de quatre d'entre elles dans les années 1990, a demandé sa mise en liberté conditionnelle début février devant le tribunal de l'application des peines de Bruxelles, bien qu'il n'ait pratiquement aucune chance de l'obtenir.

"Marc n'est pas prêt pour être libéré parce qu'il veut toujours attribuer aux autres la responsabilité de ses actes", déclare Jeannine L., 78 ans, au Soir Magazine. Il s'agit de ses premiers commentaires publics depuis la condamnation de son fils en 2004.

"Je suis certaine qu'il va recommencer. Il n'a aucun sens des réalités. C'est un récidiviste", ajoute-t-elle.

Le Soir Magazine sort d'habitude le mercredi mais il est exceptionnellement publié ce lundi en raison de l'interview.

Selon le droit belge, un criminel peut demander sa libération après avoir purgé un tiers de sa peine, ou après 15 années pour le cas des condamnés à perpétuité.

Marc Dutroux a été condamné en 2004 mais arrêté en 1996. Il a également purgé deux années supplémentaires dans le cadre d'une autre affaire.

Reuters

Première publication : 18/02/2013

  • BELGIQUE

    Libérée, l'ex-femme de Marc Dutroux est accueillie dans un couvent

    En savoir plus

  • JUSTICE

    La France rechigne à accueillir l'ex-épouse de Marc Dutroux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)