Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

EUROPE

La mère de Marc Dutroux met en garde contre une récidive de son fils

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/02/2013

Alors que la demande de mise en liberté conditionnelle de son fils est étudiée par la justice belge, la mère de Marc Dutroux affirme, dans une interview au Soir Magazine, être "certaine" que le pédophile récidivera en cas de libération.

La mère du pédophile belge Marc Dutroux estime que son fils passera à nouveau à l'acte en cas de libération conditionnelle, dans une interview publiée lundi à quelques heures d'une décision de la justice belge sur le sujet.

Marc Dutroux, condamné à la réclusion à perpétuité pour l'enlèvement et le viol de six jeunes filles et le meurtre de quatre d'entre elles dans les années 1990, a demandé sa mise en liberté conditionnelle début février devant le tribunal de l'application des peines de Bruxelles, bien qu'il n'ait pratiquement aucune chance de l'obtenir.

"Marc n'est pas prêt pour être libéré parce qu'il veut toujours attribuer aux autres la responsabilité de ses actes", déclare Jeannine L., 78 ans, au Soir Magazine. Il s'agit de ses premiers commentaires publics depuis la condamnation de son fils en 2004.

"Je suis certaine qu'il va recommencer. Il n'a aucun sens des réalités. C'est un récidiviste", ajoute-t-elle.

Le Soir Magazine sort d'habitude le mercredi mais il est exceptionnellement publié ce lundi en raison de l'interview.

Selon le droit belge, un criminel peut demander sa libération après avoir purgé un tiers de sa peine, ou après 15 années pour le cas des condamnés à perpétuité.

Marc Dutroux a été condamné en 2004 mais arrêté en 1996. Il a également purgé deux années supplémentaires dans le cadre d'une autre affaire.

Reuters

Première publication : 18/02/2013

  • BELGIQUE

    Libérée, l'ex-femme de Marc Dutroux est accueillie dans un couvent

    En savoir plus

  • JUSTICE

    La France rechigne à accueillir l'ex-épouse de Marc Dutroux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)