Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Kiev assure que des troupes russes sont entrées sur son territoire

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

Afrique

Hamadi Jebali échoue à former un gouvernement sans étiquette politique

© AFP

Vidéo par David THOMSON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/02/2013

Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a annoncé avoir échoué à former un cabinet ministériel sans couleur politique, faute de consensus. Il a toutefois évoqué la possibilité d'une "autre forme de gouvernement".

Le Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a annoncé lundi soir l'échec de son initiative à former un cabinet apolitique, faute de consensus. Il n'a pas, pour l'heure, annoncé sa démission comme il l'avait promis de le faire en cas d'échec. Il a, en revanche, évoqué la possibilité de former une "autre forme de gouvernement" prochainement.

"Je dis en toute clarté que l'initiative telle que je l'ai présentée, c'est-à-dire un gouvernement composé de membres n'appartenant pas à des partis politiques [...] n'a pas recueilli un consensus", a-t-il dit à l'issue de pourparlers avec les chefs de partis.

Extrait du discours de Hamadi Jebali

Hamadi Jebali a indiqué qu'il rencontrerait le président Moncez Marzouki dans les prochains jours "pour parler des étapes à venir [...] en vue de la recherche d'un consensus autour d'une autre solution". Il a jugé que son initiative, malgré son échec, a eu le mérite "de réunir tout le monde autour d'une table" et d'éviter au pays "de basculer dans l'inconnu".

Le chef du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi, a déclaré à l'AFP que les représentants de la quinzaine de partis présents ce lundi s'étaient mis d'accord sur un "un gouvernement restreint chargé de travailler sur l'organisation d'élections dans les plus brefs délais".

Le 6 février, le jour de l'assassinat de l'opposant Chokri Belaïd, Hamadi Jebali avait annoncé vouloir dissoudre l'actuel gouvernement pour former un cabinet de technocrates. Le meurtre de Chokri Belaïd, figure majeure du paysage politique tunisien, avait déclenché une vague de violences dans le pays et aggravé la profonde crise politique préexistante. Mais le Premier ministre s'était heurté à l'opposition de son propre camp qui avait estimé que cette initiative - bien accueillie par l'opposition laïque - remettait en cause la légitimité des urnes.

Ennahda a fait une démonstration de force samedi en organisant une manifestation dans le centre de Tunis pour défendre son droit à gouverner.

Avec dépêches

 

Première publication : 18/02/2013

  • TUNISIE

    Des dizaines de milliers de manifestants à Tunis pour maintenir Ennahda au pouvoir

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le Premier ministre tunisien démissionnera s'il échoue à former un gouvernement

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le gouvernement tunisien en sursis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)