Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

EUROPE

37 millions d'euros de diamants dérobés à l'aéroport de Bruxelles

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/02/2013

Quatre hommes armés et masqués ont dérobé des diamants d'une valeur estimée à 37 millions d'euros à l'aéroport de Bruxelles lundi soir, au moment où ces derniers étaient chargés dans un avion à destination de la Suisse.

Des diamants d’une valeur de plusieurs millions d’euros ont été dérobés à l’aéroport de Bruxelles au moment où les pierres précieuses réparties en 120 colis étaient chargées dans un avion à destination de la Suisse, rapportent mardi les autorités.

la chaîne de télévision publique flamande VRT a fait état d’un butin estimé à 350 millions d’euros. La porte-parole du centre mondial du diamant d’Anvers a estimé quant à elle que la valeur des diamants volés était sans doute plus proche de 50 millions de dollars (37 millions d’euros).

Quatre hommes armés sont arrivés à bord de deux véhicules près de l’appareil, lundi soir, après avoir forcé les barrières de l’aéroport. Les individus étaient armés et masqués et portaient aussi des uniformes de la police. « Il n’y a pas eu de tirs et personne n’a été blessé, » a déclaré la porte-parole du procureur de Bruxelles. « C’était manifestement bien préparé ».

Les autorités ont précisé que l’un des véhicules avait été retrouvé incendié près de Bruxelles.

Reuters

Première publication : 19/02/2013

COMMENTAIRE(S)