Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

WHO'S NEXT le salon international du prêt-à-porter et des accessoires de mode présente les collections de l'été 2015.

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

SPORT

Les témoignages accablants à l'encontre de Pistorius se multiplient

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/02/2013

Les accusations à l’encontre d’Oscar Pistorius, inculpé du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp, se sont faits encore plus précises mercredi. La police a ainsi détaillé plusieurs témoignages qui fragilisent la défense de l’athlète sud-africain.

L’étau se resserre autour d'Oscar Pistorius. Au deuxième jour de l'audience qui doit déterminer si l’athlète sud-africain peut être libéré sous caution en attendant son procès, les accusations de la police se précisent.

Le procureur Gerrie Nel a ainsi affirmé qu’un témoin avait entendu des échanges verbaux violents ininterrompus entre 2h et 3h du matin peu de temps avant la découverte du corps de Reeva Steenkamp.

L'enquêteur Hilton Botha, 24 ans de service à son actif, a lui déclaré qu'un témoin avait entendu un tir au domicile de Pistorius suivi par des cris, puis par de nouveaux tirs.
Le policier qui dit être arrivé au domicile de l'athlète à 04h15 (heure locale) a aussi précisé que Reeva Steenkamp avait été touchée par trois balles, à la tête, au coude et à la hanche. Hilton Botha a confirmé par ailleurs que la compagne de Pistorius, dont le corps ne portait pas de traces de violence, était enfermée dans la salle de bains lorsqu'elle a été touchée jeudi 14 février, à l'aube. L'angle des tirs montre selon lui que l'auteur avait l'intention de toucher quelqu'un !

Des produits dopants retrouvés chez Pistorius !

Les révélations de l’enquêteur ne se sont pas arrêtées là. Hilton Botha a également annoncé que deux boîtes de testostérone et des aiguilles avaient été retrouvées dans la chambre de Pistorius, de même que des balles de calibre 38, sans que le champion paralympique ne soit autorisé à les détenir.

Quant à la testostérone, produit dopant interdit aux sportifs, l'avocat de Pistorius, Barry Roux, a affirmé aux juges qu'"il s'agit d'un remède à base de plantes, il a le droit de l'utiliser et il l'a utilisé auparavant". La thèse d’un comportement très agressif et violent dû à l’usage de stéroïdes anabolisant avait été avancée lundi 18 février par le Docteur Jean-Pierre de Mondenard, spécialiste du dopage.

Un porte-parole du Comité paralympique international, Craig Spence, a indiqué à l'AFP qu’Oscar Pistorius avait subi deux contrôles antidopage pendant les jeux Paralympiques de Londres-2012, et que les deux tests s'étaient révélés négatifs. L’athlète sud-africain de 26 ans avait remporté lors de ces Jeux Paralympiques des médailles d'or sur 400 m et d'argent sur 200 m.

Avec dépêches

Première publication : 20/02/2013

  • AFRIQUE DU SUD

    Oscar Pistorius, présumé meurtrier, "sous l'emprise de produits dopants"

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Pistorius se dit "dévasté" par la mort de son "amour Reeva"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)