Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Inquiétudes sur le projet de loi antiterroriste

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Puy du Fou, 40 ans de voyage dans le temps

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou out : pas de quartiers"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Gloire et décadence de Travis Kalanick, patron d'Uber

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Démission forcée du PDG d'Uber : quelles conséquences pour le groupe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fête de la musique : coupé-décalé en plein Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 8h45.

Dernière modification : 21/02/2013

Littérature : "Superman est arabe" ou comment vaincre l’hyper mâle

La poète et journaliste libanaise, Joumana Haddad, dénonce avec dérision la misogynie et le poids de la religion dans le monde arabe dans son essai "Superman est Arabe : de Dieu, du mariage, des machos et autres désastreuses inventions". Entretien.

C’est l’histoire d’une petite fille de 8 ou 9 ans qui découvre, chez ses cousins, une pile de magazines. En lisant ces revues, elle tombe follement amoureuse du héros, un jeune homme avec des lunettes, un peu gauche et distrait. Quand il se transforme en Superman, c’est pour elle, une grosse désillusion.

De cette déception, l’écrivain et poète libanaise Joumana Haddad en écrira un livre, "Superman est Arabe". L’occasion pour elle de dénoncer le système patriarcal qui sévit dans le monde arabe et qui s’enracine dans les trois religions monothéistes. "Aujourd’hui, les gens ont plus besoin d’un Clark Kent que de Superman, explique-t-elle dans l’émission "L’entretien" de FRANCE 24. Surtout quand on vit dans un monde arabe – comme moi- où il y a beaucoup de chefs politiques, religieux qui sont convaincus d’être des super héros et qui s’octroient le droit de prendre des décisions à votre place".

"Le monothéisme est très mysogyne"

Écrit avec la même verve que "J’ai tué Schéhérazade : confessions d'une femme en colère", son précédent ouvrage (paru en 2010), Joumana Haddad condamne les religions qui, selon elle, ont discriminé la femme dans la cellule familiale aussi bien que dans la vie sociale. "Le monothéisme est très misogyne", affirme cette militante des droits de la femme, âgée de 43 ans.

La religion est coupable d’avoir favorisé le machisme en l’institutionnalisant, affirme-t-elle. "Il y a beaucoup de femmes qui sont patriarcales sinon plus que les hommes. Elles élèvent leurs enfants en leur inculquant des valeurs machistes, éduquent leurs filles pour qu’elles soient domptées, jolies, obéissantes et deviennent de parfaites mères de famille. Cela créé aussi des hommes misogynes", ajoute-t-elle avant de s’insurger : "Il faut vaincre cette tendance de célébrer l’hyper mâle !"

À travers des confidences, elle prône avec un certain humour une société laïque et égalitaire en s’opposant à l’institution du mariage. "La laïcité est pour moi une condition nécessaire, bien que insuffisante, pour arriver à un vrai changement dans le monde arabe", indique celle qui dit "préférer être menottée à son amant plutôt qu’être liée aux dogmes religieux".

Un changement qui, selon elle, doit passer par l’affirmation progressive d’une “nouvelle masculinité” arabe, c’est-à-dire l’établissement d’un rapport radicalement différent entre l’homme et la femme, qui passe par le corps autant que par l'esprit.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/06/2017 Irak

Kurdistan irakien : le référendum d'indépendance, "une décision irréversible"

Dans une interview exclusive accordée à France 24, le président du gouvernement régional du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, a affirmé que le référendum sur...

En savoir plus

17/06/2017 Donald Trump

Antony Blinken : "Poutine a tenté de délégitimiser nos institutions"

Antony Blinken, ancien vice-Secrétaire d'État américain, revient sur la supposée ingérence russe dans la présidentielle américaine, sur les premiers pas de Donald Trump, ainsi...

En savoir plus

10/06/2017 Économie mondiale

Edmund Phelps : "Pour avoir de la croissance, il faut de la créativité"

Edmund Phelps, prix Nobel d’économie 2006, et auteur de "La prospérité de masse" (Éd. Odile Jacob), est notre invité. Selon lui, la créativité revêt une double importance : non...

En savoir plus

07/06/2017 Arabie saoudite

"Depuis longtemps, le Qatar est vu comme un empêcheur de tourner en rond"

Stéphane Lacroix, professeur, spécialiste de l'islam politique à Sciences Po Paris, revient sur la crise diplomatique actuelle dans le Golfe. Sous l'impulsion de l'Arabie...

En savoir plus

01/06/2017 Emmanuel Macron

Heisbourg : "Dans les relations internationales, même la courtoisie basique est devenue rapport de force"

François Heisbourg, président de l’International Institute for Strategic Studies, expert en relations internationales et stratégiques, revient notamment sur les premiers pas...

En savoir plus