Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le mercredi à 16h45 et le samedi à 8h45.

L'ENTRETIEN

L'ENTRETIEN

Dernière modification : 21/02/2013

Littérature : "Superman est arabe" ou comment vaincre l’hyper mâle

La poète et journaliste libanaise, Joumana Haddad, dénonce avec dérision la misogynie et le poids de la religion dans le monde arabe dans son essai "Superman est Arabe : de Dieu, du mariage, des machos et autres désastreuses inventions". Entretien.

C’est l’histoire d’une petite fille de 8 ou 9 ans qui découvre, chez ses cousins, une pile de magazines. En lisant ces revues, elle tombe follement amoureuse du héros, un jeune homme avec des lunettes, un peu gauche et distrait. Quand il se transforme en Superman, c’est pour elle, une grosse désillusion.

De cette déception, l’écrivain et poète libanaise Joumana Haddad en écrira un livre, "Superman est Arabe". L’occasion pour elle de dénoncer le système patriarcal qui sévit dans le monde arabe et qui s’enracine dans les trois religions monothéistes. "Aujourd’hui, les gens ont plus besoin d’un Clark Kent que de Superman, explique-t-elle dans l’émission "L’entretien" de FRANCE 24. Surtout quand on vit dans un monde arabe – comme moi- où il y a beaucoup de chefs politiques, religieux qui sont convaincus d’être des super héros et qui s’octroient le droit de prendre des décisions à votre place".

"Le monothéisme est très mysogyne"

Écrit avec la même verve que "J’ai tué Schéhérazade : confessions d'une femme en colère", son précédent ouvrage (paru en 2010), Joumana Haddad condamne les religions qui, selon elle, ont discriminé la femme dans la cellule familiale aussi bien que dans la vie sociale. "Le monothéisme est très misogyne", affirme cette militante des droits de la femme, âgée de 43 ans.

La religion est coupable d’avoir favorisé le machisme en l’institutionnalisant, affirme-t-elle. "Il y a beaucoup de femmes qui sont patriarcales sinon plus que les hommes. Elles élèvent leurs enfants en leur inculquant des valeurs machistes, éduquent leurs filles pour qu’elles soient domptées, jolies, obéissantes et deviennent de parfaites mères de famille. Cela créé aussi des hommes misogynes", ajoute-t-elle avant de s’insurger : "Il faut vaincre cette tendance de célébrer l’hyper mâle !"

À travers des confidences, elle prône avec un certain humour une société laïque et égalitaire en s’opposant à l’institution du mariage. "La laïcité est pour moi une condition nécessaire, bien que insuffisante, pour arriver à un vrai changement dans le monde arabe", indique celle qui dit "préférer être menottée à son amant plutôt qu’être liée aux dogmes religieux".

Un changement qui, selon elle, doit passer par l’affirmation progressive d’une “nouvelle masculinité” arabe, c’est-à-dire l’établissement d’un rapport radicalement différent entre l’homme et la femme, qui passe par le corps autant que par l'esprit.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/04/2015 Génocide des Arméniens

"L’extermination des Arméniens a été l’acte fondateur de la Turquie républicaine"

Un siècle après le génocide des Arméniens, la Turquie refuse toujours de le reconnaître. Raymond Kévorkian, historien et auteur de nombreux ouvrages sur ce sujet, se rendra aux...

En savoir plus

18/04/2015 Football

Didier Deschamps : "Je n’ai pas de certitudes, j’ai des convictions" pour l’euro-2016

Le sélectionneur de l'équipe de France est l'invité de France 24. A près d'un an du coup d'envoi de l'Euro-2016, Didier Deschamps fait le point sur les objectifs des Bleus.

En savoir plus

15/04/2015 Russie

Alexeï Pouchkov : l'OTAN est "un danger important" pour les Russes

En dépit des accords signé à Minsk, les violences continuent dans la partie orientale de l'Ukraine. En Europe de l'Est, les pays suivent avec inquiétude l'évolution de la crise...

En savoir plus

10/04/2015 Libye

"Boko Haram et Aqmi viennent grossir les rangs de l'EI" en Libye

La Libye est plongée dans un chaos politique sans précédent. Deux entités se disputent le pouvoir : le gouvernement reconnu par la communauté internationale qui s'est exilé à...

En savoir plus

08/04/2015 RD Congo

Denis Mukwege : "En RD Congo, le viol est une stratégie de guerre"

Depuis seize ans, le docteur Denis Mukwege soigne gratuitement les femmes victimes de violences sexuelles au Sud-Kivu, en République démocratique du Congo. Lauréat du prix...

En savoir plus