Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

Afrique

Nord-Mali : violents affrontements à Gao, Kidal également prise pour cible

© EMA / armée de l'Air

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/02/2013

Tandis qu'à Gao, des combats opposent des soldats africains à des islamistes envoyés par le Mujao, à Kidal, un véhicule piégé a explosé près d’un camp militaire faisant au moins deux blessés parmi les civils.

Après une nuit secouée par des échanges de tirs entre des soldats nigériens et des islamistes armés infiltrés, les affrontements se poursuivent dans le centre de Gao, ce jeudi. Les combats opposant des soldats maliens à "une quarantaine d'islamistes" venus de villages alentours ont lieu près de plusieurs bâtiments officiels ainsi qu’aux entrées Nord et Sud de la ville. Le palais de justice a été incendié, le marché principal a été fermé et les rues désertées par les habitants. Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), a affirmé avoir envoyé ces combattants jihadistes à Gao.

"Nos troupes font face actuellement aux djihadistes vers la mairie de Gao. Ils ont infiltré la ville, nous ripostons actuellement", a annoncé le capitaine Amadou Diarra, de l'armée malienne.

Gao, située à 1 200 km au nord-est de Bamako, a été reprise aux islamistes armés liés à Al-Qaïda le 26 janvier par les soldats français et maliens. Les 8 et 9 février, cette ville a connu les deux premiers attentats-suicides de l'histoire du Mali. Ils ont été commis par deux kamikazes qui se sont fait exploser contre un poste de contrôle de l'armée malienne.

Le lendemain, de violents combats de rue avaient eu lieu dans le centre de la ville entre des soldats français et maliens et des combattants djihadistes infiltrés dans la ville qui ont fait au moins cinq morts et 17 blessés.

Explosion d’un véhicule piégé à Kidal

Plus tôt dans la journée, à Kidal cette fois, un véhicule piégé a explosé près d’un camp militaire où sont établis des soldats français et tchadiens, selon plusieurs sources concordantes.

"Le véhicule est arrivé en filant vers le sud-ouest de Kidal. Il a explosé à environ 500 m du camp occupé par les Français et les Tchadiens. Deux civils ont été blessés, ils sont à l'hôpital. Personne n'a encore approché le véhicule pour savoir si le conducteur vivait toujours", a déclaré par téléphone un élu de Kidal. L'information a été confirmée par une source sécuritaire malienne à Bamako.

Selon un fonctionnaire du gouvernorat de Kidal, le conducteur du véhicule était sans doute "un kamikaze" qui "visait le camp".

Au nord de Kidal se trouve le massif des Ifoghas où seraient retranchés un bon nombre des combattants islamistes liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) que traquent les forces alliées depuis plusieurs semaines. Mardi, un soldat français a trouvé la mort dans cette zone lors d'un violent accrochage au cours duquel une vingtaine d'islamistes ont également été tués.

Avec dépêches

Première publication : 21/02/2013

  • MALI

    Bamako sommé de poursuivre les soldats maliens coupables d'exactions

    En savoir plus

  • MALI

    Un soldat français tué lors d'une opération au Nord-Mali

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Paris réévalue l'aide au développement pour le Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)