Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Catalogne, la rebelle espagnole

En savoir plus

FOCUS

Elections législatives : scrutin sous haute tension dans l'est du pays

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : un policier tué dans une fusillade dans la banlieue de Tunis

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris retrouve son Picasso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa : histoire d'une photo

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attaque d'Ottawa : Stephen Harper caché dans un placard

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tempête au Parti socialiste : "PS, cela ne veut pas dire PlayStation"

En savoir plus

Afrique

Le principal enquêteur de l'affaire Pistorius impliqué dans sept tentatives de meurtre

© AFP

Vidéo par Caroline DUMAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/02/2013

Hilton Botha, convoqué devant la justice en mai, est suspecté d’avoir ouvert le feu sur un véhicule transportant sept personnes. Des révélations qui ne devraient toutefois pas interférer dans le procès de Pistorius, accusé du meurtre de sa compagne.

C’est l’affaire qui fait tache. Principal enquêteur dans le cadre du procès pour meurtre d’Oscar Pistorius, Hilton Botha est lui-même accusé de tentatives d’homicide. Selon la police de Pretoria, l’officier aurait tiré, en 2009, sur un taxi pour tenter de l'arrêter. Interpellé dans la foulée, il avait finalement été relâché par les autorités.

Attendu devant la justice en mai, Hilton Botha est soupçonné d’avoir ouvert le feu sur le véhicule en dépit des ordres contraires qu’il avait reçus. Deux autres policiers sont eux-aussi impliqués dans l’affaire.

"Nous n'avons été informés qu’hier (mercredi) que les accusations de tentatives de meurtre avaient été rétablies contre Hilton Botha", a déclaré le porte-parole de la police Neville Malila au moment où Pistorius, qui martèle que la mort de sa petite amie Reeva Steenkamp est accidentelle, arrivait au tribunal pour une nouvelle journée d’audience.

Le procès Pistorius continue

En parallèle, la défense d’Oscar Pistorius tente de décrédibiliser Botha en affirmant notamment qu’il n’aurait pas préservé la scène de crime telle qu’il l’a trouvée à son arrivée sur place. Le camp Pistorius l’accuse aussi d’être revenu sur plusieurs détails cruciaux de son investigation, parmi lesquels la distance réelle à laquelle se trouvait l'un des témoins-clés de l’affaire.

Malgré la mise en cause de Botha, la police n’aurait, pour l’heure, pas l’intention de se passer des services de l’enquêteur.

Le tribunal devrait statuer vendredi sur la demande de remise en liberté de l'athlète sur lequel pèsent des accusations de meurtre avec préméditation pour avoir tiré à plusieurs reprises sur la jeune femme, dans la nuit de la Saint-Valentin.

Avec dépêches

Première publication : 21/02/2013

  • AFRIQUE DU SUD

    Les témoignages accablants à l'encontre de Pistorius se multiplient

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Pistorius se dit "dévasté" par la mort de son "amour Reeva"

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Oscar Pistorius, présumé meurtrier, "sous l'emprise de produits dopants"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)