Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 07/03/2013

Mali : Tombouctou, ombre et lumière

Tombouctou, au nord-ouest du Mali, a été occupée par les islamistes pendant près d'un an. Fin janvier, elle a été reprise par les forces franco-maliennes. Depuis, les habitants goûtent de nouveau à la liberté. Mais les communautés arabes et touareg sont accusées de complicité avec les fondamentalistes et sont victimes d’actes de représailles.

Nous sommes arrivés à Tombouctou le 9 février, deux semaines après la libération de la ville, le 28 janvier. La ville mythique est encerclée de chars et de militaires français et maliens.

À l'intérieur, des bâtiments effondrés : lycées, facultés, gendarmeries, hôtels... Les djihadistes en avaient fait leurs bases. Ces bâtiments ont été rasés par les frappes aériennes lors de l’opération Serval.

Des destructions encore, cette fois commises par les terroristes pendant leur occupation : les mausolées, les manuscrits, les moteurs des barges qui faisaient passer sur le fleuve Niger voyageurs et véhicules arrivant du désert… Les réseaux électriques et les arrivées d’eau ont aussi été sabotés. Dans les quartiers chanceux, l'électricité marche de 18 heures à 23 heures. Et l'eau, quand elle veut…

Les stations de télévisions sont détruites, les paraboles arrachées. Il ne reste plus qu'une radio. Toutes les autres ont été fermées par les djihadistes. Ses jeunes propriétaires ont été pris en otage par les islamistes armés et avaient pour ordre de diffuser les chants coraniques qu'ils leur apportaient sur clef USB, à la place du rap et des musiques locales habituelles.

Nous avons assisté au premier jour de rentrée scolaire. Une reprise plus symbolique que réelle. Tous les établissements ont fermé sous l'occupation. Les enfants, plein de joie, dépoussiéraient avec cœur leurs salles de cours et ouvraient les volets, fermés depuis près de dix mois. Les militaires maliens ont fait le tour des salles de classe : "Faites attention aux mines et aux armes ! Ne jouez pas avec des objets que vous ne connaissez pas !"

L'instituteur, qui organisait des cours clandestins à l'arrière de sa maison, a choisi de faire une leçon improvisée sur l'union du pays. À la question : "Qui divise le Mali ?" Les élèves répondent en chœur : " Le MNLA ! Ansar Dine ! Les Arabes !"

Les Arabes. L’un des plus lourds problèmes de Tombouctou aujourd’hui, avec les Touareg. La population, petits et grands, armée malienne comprise, les associe aux oppresseurs d’hier. Résultat : leurs commerces ont été pillés, même si la majorité a fui la ville. Les Touareg étaient près de la moitié de la population, les arabes 15 %.

Lorsque nous étions à Tombouctou, il ne restait que trois familles d'Arabes. Nous les avons suivies dans leur quotidien. Et puis un matin, elles ont disparu, embarquées par des hommes en tenue de soldats maliens à bord de véhicules militaires. C'est cette histoire que nous racontons dans ce reportage.



Un grand reportage d’Alexandra Renard, Eve Irvine et Chady Chlela

 

Par Alexandra RENARD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/10/2014 Cannabis

L'héritage du président Mujica en Uruguay

Avec la légalisation du mariage homosexuel, de l'avortement ou la dépénalisation du cannabis, l'Uruguay est devenu ces dernières années un véritable laboratoire social en...

En savoir plus

26/09/2014 Russie

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En mars 2014, la Crimée votait massivement pour un rattachement à la Russie, lors d’un référendum jugé illégal par la communauté internationale. Si la majorité des habitants sont...

En savoir plus

26/09/2014 Organisation de l'État islamique

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Nous vous proposons un document exceptionnel de 12 minutes, tourné dans la ville de Raqqa, bastion de l’organisation de l’État islamique, au nord de la Syrie. Cachée sous son...

En savoir plus

10/10/2014 Séisme en Haïti

Le drame du choléra en Haïti

Quelques mois après le terrible séisme de janvier 2010, une épidémie de choléra s’est soudainement abattue sur Haïti. Les casques bleus de l'ONU sont accusés d’avoir transmis la...

En savoir plus

19/09/2014 Terrorisme

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, six ressortissants algériens ont été arrêtés en Bosnie-Herzégovine. Accusés d’être des terroristes et de préparer de nouvelles...

En savoir plus