Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

Economie

Un nouveau Printemps pour le Qatar ?

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/02/2013

Les Galeries Lafayette ont confirmé, vendredi, vouloir s'associer à des investisseurs qataris pour mettre la main sur les magasins Printemps. Face à elles, un actionnaire du Printemps cherche aussi à racheter le groupe avec l'aide du Qatar.

Les Galeries Lafayette ont émis le souhait de prendre part aux négociations pour la reprise du Printemps. Dans un entretien accordé, vendredi 22 février, au quotidien Le Figaro, Philippe Houzé, président du directoire du groupe, précise qu'il est intéressé et veut s'associer à des investisseurs qataris pour reprendre les magasins. En décembre 2012, les Galeries avaient déjà soumis, sans succès, une offre de rachat de 1,8 milliard d'euros pour Le Printemps.

Les Galeries ne sont pas les seules en lice. Le financier italien Borletti, qui détient déjà 30 % des capital du Printemps, est entré, le 20 février, en négociation exclusive avec le fonds immobilier allemand Rreef pour lui racheter les 70 % qu'il détient. Une opération qui serait aussi réalisé avec l'aide... d'investisseurs qataris.

Dans cette bataille pour ces magasins spécialisés dans la maison et l'habillement, les Galeries Lafayette ont décidé de tirer à boulets rouges sur leur concurrent. Philippe Houzé a, ainsi, qualifié de "opération financière" la démarche de Borletti, alors que lui serait porteur d'un "projet industriel".

Selon les informations du Figaro, les Galeries Lafayette envisageraient de séparer Le Printemps, qui possède 16 magasins en France, en deux sociétés. La première, qui regrouperait les actifs immobiliers de la chaîne de grands magasins serait reprise par les investisseurs qataris pour 1 milliard d'euros, tandis que les Galeries Lafayette rachèteraient de leur côté la société d'exploitation pour 800 millions d'euros.

France 24 avec dépêches

Première publication : 22/02/2013

  • LUXE

    Hermès ravive son contentieux avec LVMH

    En savoir plus

  • IMMOBILIER

    Le Qatar met la main sur l'hôtel Martinez à Cannes

    En savoir plus

  • ACQUISITION

    Le Qatar entre au capital du groupe français LVMH

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)