Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

Zone euro : Bruxelles dévoile de sombres prévisions pour 2013

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/02/2013

La Commission européenne a rendu publiques des prévisions économiques peu réjouissantes pour cette année. Initialement prévue en 2013, la fin de la récession en zone euro, en proie à une nouvelle augmentation du chômage, devra attendre 2014.

Sale temps pour la zone euro qui, selon les prévisions économiques de la Commission européenne, entrera de nouveau en récession cette année. Alors qu’en novembre, il était encore question d’une sortie de la récession pour 2013, une amélioration "graduelle" ne devrait intervenir qu’au cours de l'année.

La reprise sera tirée initialement par la demande extérieure, selon la Commission. "Il est prévu que l'investissement et la consommation intérieures reprennent plus tard dans l'année, et en 2014 la demande intérieure devrait prendre le relais comme principal moteur pour renforcer la croissance", ajoute Bruxelles.

En outre, le chômage va encore s'aggraver cette année et devrait dépasser les 12 % de la population active de la zone euro, avec des pointes à plus de 25 % en Espagne et en Grèce, rapporte également la Commission européenne. Bruxelles prévient qu'un taux de chômage "élevé et persistant porte le risque de devenir structurel en raison de la perte de compétences" des salariés sans emploi.

La France loin de ses objectifs, l’Espagne sombre

En termes de déficit public, la France n’a pas tenu ses promesses tandis que l’Espagne s’enfonce encore d’avantage.

Selon la Commission européenne, le déficit public français atteindra cette année 3,7 % du PIB, loin de l'objectif des 3 % imposés par Bruxelles, et sera encore plus important en 2014 à 3,9 %. Quant à la croissance en Hexagone, elle devrait être quasi nulle, à +0,1 %, avant de repartir en 2014 avec 1,2 %.

Le président français, François Hollande, avait confirmé mardi que la France n'atteindrait pas son objectif de 0,8 % de croissance en 2013, et indiqué qu'une nouvelle prévision de croissance serait établie "fin mars avec le Haut conseil aux Finances publiques".

Rapidement après l’annonce de ces prévisions moroses, la Commission a déclaré qu’elle n'excluait pas de repousser à 2014 l'objectif d'un déficit à 3 % pour la France, sous certaines conditions. Elle examinera cette possibilité au printemps, a affirmé le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn.

En Espagne, le déficit devrait être de 10,2 % du PIB en 2012 et le pays ne devrait pas atteindre ses objectifs de réduction budgétaire en 2013 et en 2014. En 2013, la Commission européenne table sur 6,7 %, puis 7,2 % en 2014, loin des objectifs affichés par Madrid qui avait promis de repasser sous le seuil de 3 % de déficit l'an prochain.

Malgré des perspectives toujours sombres pour 2013, le chef du gouvernement a assuré que la politique menée depuis un an avait permis "de laisser en arrière l'imminence d'un désastre" et "d'éviter le naufrage" de l'Espagne. Madrid a plusieurs fois obtenu des délais de Bruxelles pour réduire son déficit public, compte tenu des efforts fournis et des réformes mises en place.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 22/02/2013

  • IRLANDE

    Dublin obtient un long répit de la Banque centrale européenne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Hollande : "Depuis trop longtemps, l'Europe doute d'elle-même"

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le chômage atteint le taux record de 11,8 % en novembre dans la zone euro

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)