Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

FRANCE

Quand les César moquent Gérard Depardieu

© AFP

Texte par Charlotte OBERTI

Dernière modification : 23/02/2013

Lors de la 38e édition des César organisée vendredi, le président de la cérémonie Jamel Debbouze et Antoine de Caunes ont pris pour cible dans un sketch Gérard Depardieu, exilé en Russie.

Le citoyen russe le plus célèbre du cinéma français était présent dans tous les esprits. Le président de la cérémonie des César Jamel Debbouze a taclé à distance Gérard Depardieu, un de ses anciens partenaires de tournage, lors de la remise des prestigieuses statuettes, vendredi 22 février.

Se mettant dans la peau d’un président, l’humoriste français a dressé les grandes lignes de son gouvernement fictif et nommé Gérard Depardieu "ministre des Affaires étrangères et du Tourisme", une référence à la décision de l'acteur de s'exiler fiscalement en Belgique, avant de prendre la nationalité russe.

Dans un film parodique diffusé en début de soirée, Antoine de Caunes, le maître de cérémonie, a également fait référence à la polémique sur la taxe à 75 % pour les hauts revenus, raison qui aurait animé le départ de Gérard Depardieu à l'étranger. Dans la vidéo inspirée par une séquence du film original sur les deux plus célèbres Gaulois, Antoine de Caunes interpelle Astérix (Edouard Baer) et Obélix (Gérard Depardieu) : "Vous savez qu’on a changé de président ? D’ailleurs le nouveau il veut taxer à 75 %", "Quoi, qu’est-ce que tu as dit là ?" répond instantanément Gérard Depardieu, l'air choqué. Une version accueillie par les rires du public du Théâtre du Châtelet.

"Les César c’est très bien mais là, je suis dans un autre cinéma"

Gérard Depardieu invité pour l'inauguration d'un cinéma à Moscou

À plusieurs milliers de kilomètres du rassemblement mondain parisien, Gérard Depardieu, lui, était l’invité d’une autre soirée, organisée pour l’inauguration d’une salle de cinéma, à Moscou. Accueilli en grande pompe, le nouveau citoyen russe a clamé son amour pour son pays d'adoption, ses femmes, sa littérature et a qualifié le président Vladimir Poutine de "bâtisseur" de la nouvelle Russie.

"Il y a plein de caméras françaises qui n’attendent qu’une chose c’est que je dise des conneries", a-t-il tempêté, une fois son discours terminé, alors que des journalistes français venaient le solliciter. "Je n’ai rien à dire (…) Les César, c’est très bien mais là, je suis dans un autre cinéma," a poursuivi, en guise de fin de non recevoir, le lauréat du César du meilleur acteur 1991 pour son rôle dans "Cyrano de Bergerac".

Gérar Depardieu a été officiellement enregistré samedi comme résident de la région russe de Mordovie au 1, rue de la Démocratie à Saransk, située à 650 km à l'est de Moscou.

 



 

Première publication : 23/02/2013

  • FRANCE

    Dans la résidence de Poutine, Depardieu reçoit son passeport russe

    En savoir plus

  • CINÉMA

    La France perd Depardieu mais veut rapatrier les tournages de films

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "Amour" de Michael Haneke triomphe aux César

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)