Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

SPORT

Le frère aîné de Pistorius prochainement jugé pour le meurtre d'une femme

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/02/2013

Carl Pistorius, le frère aîné de l'athlète Oscar Pistorius, est accusé d'homicide volontaire après avoir percuté une motocycliste en 2008. L'homme, qui n'était pas sous l'emprise d'alcool au moment des faits, sera bientôt jugé.

Le frère aîné d'Oscar Pistorius sera jugé pour homicide volontaire après la mort d'une
motocycliste dans un accident de la route il y a cinq ans, a annoncé sa famille dimanche, confirmant ainsi une information diffusée dans les médias.

La justice sud-africaine a ordonné vendredi la libération sous caution de son frère, l'athlète sud-africain Oscar Pistorius, amputé des deux tibias et inculpé du meurtre de sa compagne.

Carl Pistorius est quant à lui accusé d'homicide volontaire après un accident de la route qui a entraîné la mort d'une motocycliste en 2008, une affaire relayée dimanche par la chaîne de télévision locale e-News Channel Africa. Il n'avait pas beaucoup attiré l'attention des médias jusqu'à l'arrestation de son célèbre frère, le 14 février dernier.

Dans un communiqué, la famille Pistorius a déclaré que Carl avait comparu jeudi devant un juge et qu'une nouvelle audience aurait lieu fin mars.

"Il ne fait aucun doute que Carl est innocent et que l'accusation sera contestée devant le tribunal. Carl regrette profondément l'accident", écrit la famille dans le communiqué,
citant son avocat Kenny Oldwage.

"Les tests sanguins réalisés à l'époque par la police ont montré qu'il n'était pas sous l'influence de l'alcool, ce qui confirme qu'il s'agit d'un tragique accident de la route après que la victime a percuté la voiture de Carl", poursuit le communiqué.

Carl Pistorius n'a pas fait de commentaires en arrivant à la maison de son oncle à Pretoria. C'est aussi dans cette maison qu'Oscar réside depuis qu'il a été libéré sous caution vendredi.

Contacté par Reuters, Kenny Oldwage s'est refusé à tout commentaire. La famille souligne par ailleurs que les accusations portées contre Carl avaient été abandonnées puis rétablies.
 

Reuters

Première publication : 24/02/2013

  • AFRIQUE DU SUD

    L'athlète sud-africain Oscar Pistorius libéré sous caution

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    La défense d'OScar Pistorius destabilise l'accusation

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Pistorius se dit "dévasté" par la mort de son "amour Reeva"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)