Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La Corse et le Sud touchés par les flammes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 000 experts du Sida et pas de président Macron

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

Moyen-orient

Le photographe français Olivier Voisin blessé en Syrie, est décédé

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/02/2013

Grièvement blessé par des éclats d'obus dans la région d’Idlib en Syrie, le photographe français indépendant, Olivier Voisin, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Turquie, où il était hospitalisé depuis jeudi.

Le reporter-photographe français indépendant, Olivier Voisin, grièvement blessé en Syrie jeudi, a succombé à ses blessures dans un hôpital en Turquie, a indiqué dimanche à l'AFP une porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Nous confirmons sa mort" dans la nuit de samedi à dimanche, a déclaré une porte-parole sans donner plus de précisions. Olivier Voisin, 38 ans, avait été grièvement blessé à la tête et au bras droit par des éclats d'obus la semaine dernière alors qu'il couvrait les opérations d'une katiba (groupe armé d'opposition) dans la région d'Idlib (nord de la Syrie). Transféré à l'hôpital international d'Antakya puis à Istanbul, son état était jugé critique malgré une intervention chirurgicale.

L'information été confirmée par le ministère des Affaires étrangères et par le vice-consul français à Ankara, Frédéric Collet. "Tout a été fait pour le sauver mais son état était très critique et il n'était pas transportable", explique-t-on au ministère.

Vendredi 22 février, Reporters sans Frontières (RSF) avait exprimé "sa vive inquiétude" sur le sort d'Olivier Voisin. "Olivier Voisin a été touché à la tête et au bras droit par des éclats d'obus alors qu’il couvrait les opérations d’une katiba (groupe armé d’opposition) dans la région d’Idlib (nord de la Syrie)", détaille RSF dans un communiqué.

Il a été transféré à l’hôpital international d’Antakya jeudi et opéré au bras vendredi après-midi. Il était toujours inconscient. "Son état est jugé critique mais stationnaire par les médecins", précise l'organisation de défense de la liberté de la presse.

Le photographe free-lance, âgé de 38 ans, a travaillé pour de nombreux médias français et internationaux. Il a notamment collaboré pour des  journaux comme L’Express, Le Monde, Le Progrès, Le Soir, Libération, Elle, La Vie, La Croix, Télérama, The Guardian ou L’Orient du Jour.

Avec dépêches

Première publication : 24/02/2013

  • PHOTOGRAPHIE

    Syrie : à 77 ans, le photographe Don McCullin repart en guerre

    En savoir plus

  • FESTIVAL

    Les jeunes photographes marocains révèlent leur patrimoine méconnu

    En savoir plus

  • SYRIE

    Mani, photographe du Monde, dans la ville assiégée de Homs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)