Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

EUROPE

Dans son dernier Angelus, Benoît XVI affirme ne pas abandonner l'Église

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/02/2013

Face à une foule compacte réunie Place Saint-Pierre pour sa dernière bénédiction, le pape Benoît XVI a affirmé dimanche ne pas abandonner l'Église, mais vouloir se dédier "encore plus à la prière et à la méditation", selon le souhait de Dieu.

Le pape Benoît XVI, visiblement très ému, a déclaré dimanche que Dieu lui avait demandé de "se dédier à la prière et la méditation", ce qui ne signifie pas "abandonner l'Eglise", lors de son ultime prière de l'Angelus avant sa démission historique, dimanche sur une Place Saint-Pierre noire de monde.

Fait exceptionnel avant une démission quasi unique au cours des 2.000 ans d'histoire de l'Eglise catholique, le pape a évoqué sa propre personne et "ce moment de sa vie" lors de sa prière avant l'Angelus.

"Le Seigneur m'a appelé à +monter sur la montagne+, à me dédier encore plus à la prière et à la méditation", a-t-il dit, interrompu à plusieur reprises par les chaleureux applaudissements de la foule qui brandissait des banderoles "Saint-Père nous t'aimons", "merci sa Sainteté", "fidèle aux papes, les papa boys".

"Mais ceci ne signifie pas abandonner l'Eglise, au contraire, Si Dieu me demande celà c'est justement pour que je puisse continuer à la servir avec la même intensité et le même amour, comme je l'ai fait jusqu'à présent, mais désormais d'une façon plus adaptée à mon âge à mes forces", a-t-il poursuivi, louant le ciel avec un grand sourire pour le retour d'un grand soleil à Rome après plusieurs jours de pluie.

Comme à l'accoutumée, Joseph Ratzinger a ensuite salué les fidèles dans plusieurs langues, et conclu par un message improvisé, fait exceptionnel de sa part : "Nous serons toujours proches!"

AFP

Première publication : 24/02/2013

  • RENONCIATION BENOÎT XVI

    Le Vatican dénonce la "médisance" et la "calomnie" à propos du "lobby gay"

    En savoir plus

  • VATICAN

    Un pape américain ou africain pour succéder à Benoît XVI ?

    En savoir plus

  • VATICAN

    Renonciation de Benoît XVI : "le geste novateur d’un pape moderne"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)