Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

SPORT

Derby milanais : Balotelli cible de nouvelles attaques racistes

© www.acmilan.com

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/07/2013

Le derby milanais a été particulièrement éprouvant pour l'attaquant italien Mario Balotelli. Le joueur du Milan AC a été victime d'attaques racistes de la part des supporters de son ancienne équipe de l'Inter Milan qui lui ont lancé des bananes.

Pour son premier derby milanais depuis son retour en Italie, Mario Balotelli a passé une soirée mouvementée. L’ex-attaquant de Manchester City, qui est de retour en Italie depuis un mois sous les couleurs du Milan AC, a été la cible dimanche soir des supporters de l’Inter Milan, le club de ses débuts.

Les "tifosi" de l’Inter ont accueilli leur ancienne vedette en lançant des bananes en plastique sur le terrain et en brandissant des pancartes insultantes à son encontre.

Contrairement à son habitude, le fantasque footballeur a cette fois-ci réussi à garder son calme. Après ces incidents, l’attaquant italien originaire du Ghana a seulement mis un doigt sur ses lèvres pour demander aux supporters de se taire.

À l'issue de la rencontre qui s’est soldée par un match nul (1-1), l’entraîneur du Milan AC Massimiliano Allegri a d’ailleurs félicité son joueur pour son attitude : "Balotelli a bien fait de ne pas réagir à ses provocations. Je suis juste désolé qu’il n’est pas marqué. Il a très bien joué durant la première mi-temps. N’oublions pas qu’il n’a que 22 ans et qu’il jouait contre son ancienne équipe. C’est normal qu’il ait ressenti de la pression durant le match".

Des supporters de l'Inter Milan lancent des bananes
© http://www.dailymail.co.uk

Le racisme, plaie du football italien

Ce n’est pas la première fois que Mario Balotelli est victime de telles attaques racistes. Depuis ses débuts dans le Calcio en 2006, "Super Mario" est la cible préférée des tifosi. Des supporters ont à plusieurs reprises émis des cris de singe à son apparition lors des matchs de Série A et même lors de ses prestations avec l’équipe nationale italienne.

Durant l'Euro 2012, le journal sportif italien La Gazzetta dello Sport avait aussi dérapé en le représentant dans une caricature en haut d'une tour en King Kong.

Le retour de Mario Balotelli au Milan AC

"Le nègre de la famille"

Interrogé sur ce racisme, le footballeur avait déclaré l'année dernière qu’il ne supportait plus cette situation : "J'espère que ça n'arrivera plus. Si quelqu'un me lance des bananes dans la rue, j'irai en prison parce que je le tue".

Depuis son retour en Italie, les tensions ne se sont toutefois pas apaisées. Mario Balotelli a été au cœur d’une nouvelle affaire de racisme début février. Lors d'une réunion du parti Popolo della Libertà, Paolo Berlusconi, le frère de l'ancien président du Conseil italien Silvio et vice-président de l'AC Milan, a décrit la nouvelle recrue du club comme "le nègre de la famille".

Avec dépêches

Première publication : 25/02/2013

  • FOOTBALL

    Transfert : Mario Balotelli quitte Manchester City pour le Milan AC

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Matches truqués : l'entraîneur de la Juventus, Antonio Conte, écope de dix mois de suspension

    En savoir plus

  • FOOTBALL - ITALIE

    Une grève des footballeurs italiens menace la reprise du championnat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)