Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

SPORT

Clasico Barça-Real : malheur au perdant

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/02/2013

Le FC Barcelone reçoit le Real Madrid en demi-finale de la Coupe du roi, mardi soir. Les Madrilènes tenteront de sauver leur saison, tandis que le Barça, après son échec face au Milan AC en Ligue des champions, cherchera à rebondir.

Lors du 223e Clasico de l’histoire entre le FC Barcelone et le Real Madrid, la tension sera à son comble mardi soir au Camp Nou, lors de cette demi-finale retour. Les deux équipes ont à cœur de remporter une place en finale de la Coupe du roi.

Pour les Madrilènes, il s’agit avant tout de sauver leur saison. Relégués à 16 points du Barça en championnat et malmenés en Ligue des champions (1-1 contre Manchester United en huitième de finale), ils concentrent désormais leurs efforts sur ce trophée national. Annoncé sur le départ à la fin de la saison, l’entraîneur de Madrid, José Mourinho, ne peut pas se permettre une nouvelle déception.

Du côté de Barcelone, les esprits sont tout aussi inquiets. Battu par le Milan AC (2-0) en huitième de finale aller de la Ligue des champions, les Blaugranas n’ont aucune envie de laisser filer la Coupe du roi. Même s’ils partent favoris après avoir décroché le match nul (1-1) à l’aller à Madrid, les Barcelonais restent concentrés.

"Nous devons être à notre meilleur niveau face au Real. Ce serait une grave erreur de les attendre dans notre camp. Il nous faut gagner pour nous projeter en finale", a ainsi déclaré Lionel Messi.

La couverture du journal sportif espagnol Marca sur le Clasico
© http://www.marca.com

Des questions sur l’arbitrage

À quelques heures de la rencontre, les deux équipes se sont déjà affrontées par médias interposés. L’entraîneur adjoint du Barça, Jordi Roura, qui assure l’intérim alors que Tito Vilanova se fait soigner pour un cancer, a mis de l’huile sur le feu en critiquant l’arbitrage.

"L’arbitre est celui qu’il est, il a été désigné et ce n’est pas à nous de dire si c’est une bonne ou mauvaise décision. Ce qui est certain, c’est que c’est avec cet arbitre que nous avons eu nos plus mauvais résultats, de loin", a-t-il affirmé, en faisant allusion à l’arbitre Undiano Mallenco.

Interrogé à ce sujet, José Mourinho a répliqué ironiquement : "Je préfère rester sur les leçons que nous avons reçues du FC Barcelone par le passé. Des leçons de sportivité, des leçons pour ne pas mettre de pression sur l’arbitre, pour ne pas simuler afin que les joueurs adverses prennent des cartons et évidemment des leçons sur la façon de jouer au football. Ils le font très bien".

Présentation du Clasico

Messi plus fort que Di Stefano ?

Au-delà de l’enjeu sportif, cette soirée pourrait être marquée par un nouveau record pour Lionel Messi. Avec 17 buts inscrits en 22 Clasicos, l’attaquant vedette n’est qu’à une unité de l’Argentin Alfredo Di Stefano (18 buts).

Ce dernier, légende vivante du Real Madrid pour lequel il a joué de 1953 à 1964, est toujours un observateur attentif de la planète football. Supporter dans l’âme, "le super Ballon d’or" n’a pas manqué d’apporter son soutien à son ancienne équipe : "Ce sera un match très difficile. Mais je suis confiant. Le Real peut passer. Les deux équipes veulent gagner. On verra sur le terrain. Ronaldo sera-t-il meilleur que Messi ? Encore une fois, le terrain décidera".

Avec dépêches

Première publication : 26/02/2013

  • LIGA

    Lionel Messi signe son nouveau contrat avec le FC Barcelone

    En savoir plus

  • LIGA

    Raphaël Varane, le petit Français qui brille au Real Madrid

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Real Madrid en zone de turbulence avant le Clasico

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)