Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

Afrique

Désarroi des douaniers à la frontière-passoire du Nord-Cameroun

© AFP

Vidéo par Jonathan WALSH , Willy BRACCIANO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/02/2013

Dans l'Extrême-Nord du Cameroun, les hommes du Bataillon d'intervention rapide (BIR) prêtent main forte à la police et aux douaniers camerounais chargés de contrôler la frontière, mais souvent désemparés devant l'ampleur de la tâche. Reportage.

Le Bataillon d'intervention rapide (BIR), unité d'élite des forces spéciales du Cameroun pour la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme, a spécialement été créé pour sécuriser l'Extrême-Nord du pays. FRANCE 24 a embarqué aux côtés de ses officiers, direction Amchidé, à la frontière du Nigéria.

Le point de passage s'avère particulièrement sensible car les attaques de Boko Haram se sont multipliées ces dernières années. "Moi, dans mon travail, il ne m'est pas permis de contrôler l'identité des gens. C'est la police et la gendarmerie qui s'occupent de ça. Mais quand il y a des problèmes d'armes à feu, on intervient, on ne recule pas", explique l’adjudant-chef du Bataillon d'Intervention Rapide à FRANCE 24.

En théorie, la douane et la police sont chargées de surveiller la frontière, ce qui a tout d'une mission impossible. "La frontière entre le Cameroun et le Nigeria court sur plus de 1 200 km. Mais souvent, elle ressemble à un simple checkpoint au beau milieu d'un même village que tout le monde peut traverser sans aucun contrôle",explique Willy Bracciano, envoyé spécial de FRANCE 24 à Amchidé.

Une voiture calcinée, vestige d'une attaque récente du groupe islamiste Boko Haram, marque l'entrée du territoire nigérian. De l'autre côté, les douaniers se font très discrets et lorsqu'ils montent la garde, c'est en civil. Ousmane Oumarou, lieutenant de douane, confie à FRANCE 24 les difficultés qu'il rencontre sur le terrain. "La maîtrise même du terrain nous pose beaucoup de problèmes de contrôle. [...] Il faut courir de gauche à droite pour trouver ceux qui contournent les services de douane" explique-t-il désemparé.

La frontière de la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, souvent symbolique, est, elle aussi, victime de la  violence endémique du Nigéria.

Première publication : 26/02/2013

  • CAMEROUN-FRANCE

    Dans une vidéo, Boko Haram revendique le rapt des Français au Cameroun

    En savoir plus

  • CAMEROUN - REPORTAGE

    Inquiétude dans les rues de Yaoundé sur le sort des sept Français enlevés

    En savoir plus

  • CAMEROUN-FRANCE

    Famille enlevée au Cameroun : qui sont les Moulin-Fournier ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)