Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Afrique

Désarroi des douaniers à la frontière-passoire du Nord-Cameroun

© AFP

Vidéo par Jonathan WALSH , Willy BRACCIANO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/02/2013

Dans l'Extrême-Nord du Cameroun, les hommes du Bataillon d'intervention rapide (BIR) prêtent main forte à la police et aux douaniers camerounais chargés de contrôler la frontière, mais souvent désemparés devant l'ampleur de la tâche. Reportage.

Le Bataillon d'intervention rapide (BIR), unité d'élite des forces spéciales du Cameroun pour la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme, a spécialement été créé pour sécuriser l'Extrême-Nord du pays. FRANCE 24 a embarqué aux côtés de ses officiers, direction Amchidé, à la frontière du Nigéria.

Le point de passage s'avère particulièrement sensible car les attaques de Boko Haram se sont multipliées ces dernières années. "Moi, dans mon travail, il ne m'est pas permis de contrôler l'identité des gens. C'est la police et la gendarmerie qui s'occupent de ça. Mais quand il y a des problèmes d'armes à feu, on intervient, on ne recule pas", explique l’adjudant-chef du Bataillon d'Intervention Rapide à FRANCE 24.

En théorie, la douane et la police sont chargées de surveiller la frontière, ce qui a tout d'une mission impossible. "La frontière entre le Cameroun et le Nigeria court sur plus de 1 200 km. Mais souvent, elle ressemble à un simple checkpoint au beau milieu d'un même village que tout le monde peut traverser sans aucun contrôle",explique Willy Bracciano, envoyé spécial de FRANCE 24 à Amchidé.

Une voiture calcinée, vestige d'une attaque récente du groupe islamiste Boko Haram, marque l'entrée du territoire nigérian. De l'autre côté, les douaniers se font très discrets et lorsqu'ils montent la garde, c'est en civil. Ousmane Oumarou, lieutenant de douane, confie à FRANCE 24 les difficultés qu'il rencontre sur le terrain. "La maîtrise même du terrain nous pose beaucoup de problèmes de contrôle. [...] Il faut courir de gauche à droite pour trouver ceux qui contournent les services de douane" explique-t-il désemparé.

La frontière de la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, souvent symbolique, est, elle aussi, victime de la  violence endémique du Nigéria.

Première publication : 26/02/2013

  • CAMEROUN-FRANCE

    Dans une vidéo, Boko Haram revendique le rapt des Français au Cameroun

    En savoir plus

  • CAMEROUN - REPORTAGE

    Inquiétude dans les rues de Yaoundé sur le sort des sept Français enlevés

    En savoir plus

  • CAMEROUN-FRANCE

    Famille enlevée au Cameroun : qui sont les Moulin-Fournier ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)