Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Amériques

À Paris, John Kerry plaide pour l’accélération d’une transition politique en Syrie

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/02/2013

Lors d'une conférence de presse avec son homologue français, à Paris, le chef de la diplomatie américaine a abordé les dossiers syrien et malien, avant d'évoquer un futur accord de libre-échange entre les États-Unis et l'Union européenne.

De passage à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, John Kerry a donné, mercredi 27 février, une conférence de presse conjointe avec son homologue français, Laurent Fabius. Le tout nouveau chef de la diplomatie américaine a entrepris une opération séduction vis-à-vis de la France, en débutant son discours dans la langue de Molière, avant d’aborder plusieurs sujets de politique internationale.

Davantage d’aide pour l’opposition syrienne

Au sujet de la Syrie, les États-Unis et la France examinent "les moyens d'accélérer la transition politique" dans le pays, a-t-il déclaré, après des entretiens avec Laurent Fabius et le président français, François Hollande.


Une option qui sera discutée jeudi à Rome, lors d'une réunion internationale des Amis du peuple syrien, à laquelle participera l'opposition syrienne, a précisé John Kerry. "Je pense que l'opposition syrienne a besoin de davantage d'aide. Nous pensons qu'il est très important que davantage d'aide arrive dans les zones libérées" en Syrie, a-t-il précisé.

Selon le quotidien The Washington Post, la Maison Blanche réfléchit à un changement majeur de stratégie avec la fourniture aux rebelles d'une aide directe "non létale". Le quotidien a évoqué des gilets pare-balles, des véhicules blindés et même un entraînement militaire.

"Intérêt commun" des États-Unis et de la France au Mali

Outre la crise syrienne, le Mali, le Proche-Orient, ainsi qu’un futur accord de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne ont été évoqués dans la matinée, selon la présidence française.

Le dossier malien a été qualifié d'"intérêt commun" par un haut responsable du département d'État. "C'est une bataille commune qui se joue là-bas. Nous voulons qu'ils [les Français] réussissent, c'est dans notre intérêt commun", a-t-il déclaré.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 27/02/2013

  • ÉTATS-UNIS

    John Kerry ou la difficulté de succéder à Hillary Clinton au département d'État

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Département d'État : Hillary Clinton s'en va "fière" et le "cœur lourd"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton passe le relais à John Kerry

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)