Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

  • En direct : Bouteflika et Benflis ont voté, faible participation attendue

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

Amériques

À Paris, John Kerry plaide pour l’accélération d’une transition politique en Syrie

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/02/2013

Lors d'une conférence de presse avec son homologue français, à Paris, le chef de la diplomatie américaine a abordé les dossiers syrien et malien, avant d'évoquer un futur accord de libre-échange entre les États-Unis et l'Union européenne.

De passage à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, John Kerry a donné, mercredi 27 février, une conférence de presse conjointe avec son homologue français, Laurent Fabius. Le tout nouveau chef de la diplomatie américaine a entrepris une opération séduction vis-à-vis de la France, en débutant son discours dans la langue de Molière, avant d’aborder plusieurs sujets de politique internationale.

Davantage d’aide pour l’opposition syrienne

Au sujet de la Syrie, les États-Unis et la France examinent "les moyens d'accélérer la transition politique" dans le pays, a-t-il déclaré, après des entretiens avec Laurent Fabius et le président français, François Hollande.


Une option qui sera discutée jeudi à Rome, lors d'une réunion internationale des Amis du peuple syrien, à laquelle participera l'opposition syrienne, a précisé John Kerry. "Je pense que l'opposition syrienne a besoin de davantage d'aide. Nous pensons qu'il est très important que davantage d'aide arrive dans les zones libérées" en Syrie, a-t-il précisé.

Selon le quotidien The Washington Post, la Maison Blanche réfléchit à un changement majeur de stratégie avec la fourniture aux rebelles d'une aide directe "non létale". Le quotidien a évoqué des gilets pare-balles, des véhicules blindés et même un entraînement militaire.

"Intérêt commun" des États-Unis et de la France au Mali

Outre la crise syrienne, le Mali, le Proche-Orient, ainsi qu’un futur accord de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne ont été évoqués dans la matinée, selon la présidence française.

Le dossier malien a été qualifié d'"intérêt commun" par un haut responsable du département d'État. "C'est une bataille commune qui se joue là-bas. Nous voulons qu'ils [les Français] réussissent, c'est dans notre intérêt commun", a-t-il déclaré.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 27/02/2013

  • ÉTATS-UNIS

    John Kerry ou la difficulté de succéder à Hillary Clinton au département d'État

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Département d'État : Hillary Clinton s'en va "fière" et le "cœur lourd"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton passe le relais à John Kerry

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)