Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

SPORT

Matchs truqués : Europol assure que la France n'est pas concernée

© AFP

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 27/02/2013

L'office européen de police a mis hors de cause la France dans l'affaire des matchs truqués. Europol avait révélé, début février, que quelque 680 matchs auraient fait l'objet de paris illégaux à l'initiative d'un réseau criminel basé à Singapour.

La France n'est pas concernée par des soupçons de matches truqués, a indiqué Europol en réponse à un courrier du président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, a annoncé mercredi la LFP.

M. Thiriez avait écrit le 4 février au directeur général d'Europol Rob Wainwright en lui demandant si des compétitions françaises étaient en cause dans l'affaire de matches truqués présumés révélée par l'office européen de police.

"J'ai le plaisir de vous annoncer que la France ne fait pas partie des pays où existent des soupçons de matches truqués", a répondu Michael Rauschenbach, responsable du crime organisé au sein d'Europol.

"Si de futurs renseignements font état de suspicions de matches truqués en France, Europol prendra alors contact de manière urgente avec les autorités judiciaires en France", a-t-il ajouté.

"Restons vigilants, la LFP, l'Arjel (l'Autorité française de régulation des jeux en ligne, ndlr) et les pouvoirs publics! Et puis, il faut arrêter avec le +tous pourris+. Le football est victime et non coupable!", a réagi M. Thiriez sur le site internet de la LFP.

Un réseau criminel soupçonné d'avoir truqué 380 matches de football, dont des rencontres de Ligue des Champions et de qualification pour la Coupe du monde, a été démantelé dans le cadre de la "plus grande enquête de tous les temps sur des matches truqués présumés", avait annoncé Europol le 4 février.

AFP

Première publication : 27/02/2013

  • FOOTBALL

    Matchs truqués : "la France n'est pas épargnée"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Matchs truqués : démantèlement d'un vaste réseau en Europe

    En savoir plus

  • HANDBALL

    Paris truqués : six matchs de suspension pour les joueurs impliqués

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)