Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

EUROPE

Benoît XVI devient "pape émérite", cohabitation inédite en vue au Vatican

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 28/02/2013

Benoît XVI a quitté ses fonctions pontificales, ce jeudi. Après deux mois passés à Castel Gandolfo, il séjournera dans un monastère situé dans l'enceinte du Vatican, non loin de son successeur. Une cohabitation inédite dans l'histoire de l'Église.

C’était son dernier jour. Benoît XVI a officiellement quitté ses fonctions, ce jeudi, à 20h. Dans l'après-midi, il a rejoint la résidence d'été des papes de Castel Gandolfo, où il séjournera deux mois. Pour la première fois dans l’histoire de l’Église moderne, un conclave est organisé pour élire un pape alors que son prédécesseur est encore vivant.

Aucune disposition n’est prévue pour gérer ce genre de cas et ce n’est que mardi que le

Vatican a donné plus de détails sur le nouveau statut de Benoît XVI. Il se fera donc appeler "Sainteté Benoît XVI, pape émérite" ou "Sa Sainteté Benoît XVI, pontife romain émérite". Le porte-parole du Saint-Siège, Federico Lombardi, a ajouté que lorsqu’il ne sera plus pape, Benoît XVI portera une tenue blanche toute simple, différente de celle des papes.

On sait également qu'après les deux mois qu'il aura passés à Castel Gandolfo, Benoît XVI a choisi de résider jusqu’à la fin de ses jours dans le monastère Mater Ecclesiae situé sur les hauteurs des jardins du Vatican. Nombreux sont ceux qui s’étonnent qu’il ait choisi de rester dans les murs de la cité papale. Il aurait ainsi pu faire le choix de finir ses jours dans sa Bavière natale.

"Ce n'est pas du goût de tout le monde. Un cardinal l'a regretté dans une conversation", a confié sous le sceau de l'anonymat à l'AFP un prélat de Rome. "Quand il ira se promener dans les jardins, sera-t-il accessible ou avec un service de sécurité autour de lui comme avant ?C'est risqué et coûteux pour le Vatican", s'interroge-t-il.

Selon ses détracteurs, Benoît XVI aurait fait ce choix pour se garantir l’immunité diplomatique contre d'éventuels poursuites lancées à son encontre en lien avec des affaires d'abus sexuels commis par des prêtres.

Benoît XVI promet "déférence et obéissance" à son successeur

Conscient que sa présence à quelques centaines de mètres du lieu de résidence de son successeur interpelle, Benoît XVI a tenu à se montrer rassurant. S’adressant à une centaine de cardinaux réunis pour une dernière audience dans la solennelle salle Clémentine, jeudi matin, il s’est engagé à ne pas interférer dans les décisions du futur souverain pontife. "Parmi vous se trouve le prochain pape, auquel je promets déférence et obéissance inconditionnelles", a-t-il ainsi déclaré, assurant qu'il serait proche d'eux seulement "par la prière" lors du prochain conclave. Plus tard, le père Federico Lombardi a insisté sur cette promesse d'obéissance, une "démarche très originale" qui prouve que Joseph Ratzinger n'a "aucune intention d'interférer" dans les décisions de son successeur.

Le dernier tweet du pape

Joint par France 24, Odon Vallet, historien des religions, reconnaît que "ce statut étant inédit, il peut poser certaines questions, mais qu'au vu des précisions qui ont été apportées sur le fait qu’il n’interfèrerait pas, la présence de Joseph Ratzinger au Vatican ne changera rien à la tâche du nouveau pape". Il souligne par ailleurs que "le fait que Benoît XVI ait choisi de passer ces deux prochains mois à Castel Gandlofo montre bien qu’il prend ses distances avec le conclave ".

Selon l’historien, "il est probable que le pape, âgé de 86 ans, consacre une grande partie de son temps à l’écriture, activité qu’il aime beaucoup". Ses livres pourraient représenter, par leur message, une certaine influence, mais " ils seront probablement publiés à titre posthume", estime Odon Vallet.

Le cas particulier de Georg Gänswein, secrétaire particulier de Benoît XVI

Reste que le pape ne sera pas seul dans sa retraite future. Fait particulièrement troublant, il est prévu que son secrétaire particulier, Georg Gänswein, reste auprès de lui dans le monastère à l'intérieur du Vatican. Or celui-ci occupe également la fonction de préfet de la maison pontificale, qu’il continuera d’exercer.

Cité par l’AFP, Marco Politi, vaticaniste au quotidien Fatto Quotidiano, estime qu’il y a là "un conflit de fonction". "Le chef du protocole connaît tous les entretiens secrets que peut avoir un pape, il est donc paradoxal qu'il soit aussi le confident de l'ex-pape", juge-t-il.

  

Première publication : 28/02/2013

  • VATICAN

    Les cardinaux privés de Twitter pendant le conclave

    En savoir plus

  • VATICAN

    Le pape émet un décret qui permettrait d’avancer le Conclave

    En savoir plus

  • VATICAN

    Dans son dernier Angelus, Benoît XVI affirme ne pas abandonner l'Église

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)