Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

SPORT

Meurtre du supporteur français Brice Taton : arrestation du tueur en fuite

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/02/2013

Les autorités espagnoles ont arrêté, mercredi, un homme condamné en Serbie pour le meurtre de Brice Taton, un supporteur français. Ce dernier avait été sauvagement attaqué en septembre 2009 à Belgrade lors d'un déplacement de l'équipe de Toulouse.

Le Premier ministre serbe Ivica Dacic a annoncé jeudi l'arrestation, la veille en Espagne, de Djordje Prelic, condamné par contumace en Serbie pour le meurtre du supporteur de foot français Brice Taton en 2009 à Belgrade et qui était en fuite depuis.

"Les autorités espagnoles nous ont informé que le processus d'identification avait été achevé et qu'il s'agit bien de Djordje Prelic", a déclaré M. Dacic à l'agence Tanjug.

Prelic se trouve actuellement incarcéré à Barcelone, a ajouté le Premier ministre. Il était en fuite depuis le meurtre de Brice Taton et avait été condamné par contumace en première instance, en 2011, à 35 ans de prison.

Fin janvier 2012, la Cour d'appel de Belgrade a considérablement réduit les peines de prison prononcées contre 14 personnes, dont Prelic, condamnées pour la mort de Brice Taton. Les peines de première instance en janvier 2011, qui allaient de quatre à 35 ans de prison, avaient été ramenées en appel de quatre à 15 ans de prison.

Brice Taton avait été sauvagement battu le 17 septembre 2009 à Belgrade, où il était venu assister à un match de l'équipe de Toulouse (sud-ouest de la France), dont il était supporteur, contre le Partizan Belgrade en Europa League.

Quelques heures avant la rencontre, Brice Taton et ses compagnons avaient été attaqués avec une violence extrême par des supporteurs serbes dans le centre de Belgrade alors qu'ils prenaient un verre sur la terrasse d'un café.

Taton a été retrouvé grièvement blessé à la tête et au thorax en bas d'un escalier suite à une chute d'une hauteur de plus de 4 mètres. Il est décédé le 29 septembre dans un hôpital de Belgrade. Il avait 28 ans.

AFP

Première publication : 28/02/2013

  • HOOLIGANISME

    La justice serbe condamne les agresseurs du supporteur français Brice Taton

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ouverture du procès des hooligans accusés d'avoir tué Brice Taton

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)