Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

SPORT

Meurtre du supporteur français Brice Taton : arrestation du tueur en fuite

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/02/2013

Les autorités espagnoles ont arrêté, mercredi, un homme condamné en Serbie pour le meurtre de Brice Taton, un supporteur français. Ce dernier avait été sauvagement attaqué en septembre 2009 à Belgrade lors d'un déplacement de l'équipe de Toulouse.

Le Premier ministre serbe Ivica Dacic a annoncé jeudi l'arrestation, la veille en Espagne, de Djordje Prelic, condamné par contumace en Serbie pour le meurtre du supporteur de foot français Brice Taton en 2009 à Belgrade et qui était en fuite depuis.

"Les autorités espagnoles nous ont informé que le processus d'identification avait été achevé et qu'il s'agit bien de Djordje Prelic", a déclaré M. Dacic à l'agence Tanjug.

Prelic se trouve actuellement incarcéré à Barcelone, a ajouté le Premier ministre. Il était en fuite depuis le meurtre de Brice Taton et avait été condamné par contumace en première instance, en 2011, à 35 ans de prison.

Fin janvier 2012, la Cour d'appel de Belgrade a considérablement réduit les peines de prison prononcées contre 14 personnes, dont Prelic, condamnées pour la mort de Brice Taton. Les peines de première instance en janvier 2011, qui allaient de quatre à 35 ans de prison, avaient été ramenées en appel de quatre à 15 ans de prison.

Brice Taton avait été sauvagement battu le 17 septembre 2009 à Belgrade, où il était venu assister à un match de l'équipe de Toulouse (sud-ouest de la France), dont il était supporteur, contre le Partizan Belgrade en Europa League.

Quelques heures avant la rencontre, Brice Taton et ses compagnons avaient été attaqués avec une violence extrême par des supporteurs serbes dans le centre de Belgrade alors qu'ils prenaient un verre sur la terrasse d'un café.

Taton a été retrouvé grièvement blessé à la tête et au thorax en bas d'un escalier suite à une chute d'une hauteur de plus de 4 mètres. Il est décédé le 29 septembre dans un hôpital de Belgrade. Il avait 28 ans.

AFP

Première publication : 28/02/2013

  • HOOLIGANISME

    La justice serbe condamne les agresseurs du supporteur français Brice Taton

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ouverture du procès des hooligans accusés d'avoir tué Brice Taton

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)