Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Afrique

Nord-Mali : l'envoi de Casques bleus est toujours en discussion à l'ONU

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/02/2013

Le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé au secrétaire général Ban Ki-moon de préparer la mise en place d’une mission de maintien de la paix au Mali et de présenter, avant fin mars, un rapport sur sa faisabilité.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a demandé à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’organisation, de lui remettre avant la fin mars un rapport sur la faisabilité d’une mission de maintien de la paix au Mali, a annoncé, mercredi 27 février, l’ambassadeur français à l’ONU Gérard Araud.

"Nous demandons au secrétaire général d’établir un rapport avant la fin mars sur les modalités, la faisabilité et les conditions de la création d’une opération de maintien de la paix", a déclaré Gérard Araud, s’adressant à la presse. "C’est sur la base de ce rapport que (...) nous rédigerons éventuellement un projet de résolution pour la création d’une opération de maintien de la paix, mais, une fois de plus, cela dépendra de la situation sur le terrain", a-t-il ajouté. Et des autorités maliennes.

Demande officielle des autorités maliennes

Car encore faut-il que le déploiement de ces Casques bleus fasse l’objet d’une demande officielle du président malien par intérim Diacounda Traoré. À ce sujet, Gérard Araud a indiqué que ce dernier avait déjà envoyé une lettre à Ban Ki-moon lui indiquant qu'il était prêt à "considérer la mise en place d'une opération de maintien de la paix" de l'ONU au Mali "lorsque les conditions de sécurité le permettront".

Dans le même temps, en France, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a rappelé, mercredi, tout l'intérêt de se mobiliser pour soutenir la restauration de l'intégrité et de la stabilité du Mali au-delà des opérations militaires en cours.

"L'engagement de la communauté internationale était nécessaire pour gagner ce combat contre les groupes terroristes", a-t-il déclaré devant les députés français, en ouverture du débat sur la reconstruction et le développement du Mali.

Les forces africaines de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), approuvée par l’ONU, doivent prendre à terme le relais des 4 000 hommes du contingent français. Une fois les combats terminés, la Misma pourrait être transformée en mission de maintien de la paix, selon des diplomates. Mais, pour l'heure, aucune date précise n'a été avancée.

Avec dépêches

Première publication : 28/02/2013

  • MALI

    Nord-Mali : attentat-suicide contre un check-point à Kidal

    En savoir plus

  • MALI

    Nouveaux combats entre rebelles touareg et combattants du MAA

    En savoir plus

  • MALI

    Un soldat français tué lors d'une opération au Nord-Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)