Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama: le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

Afrique

L'ancien "raïs" égyptien Hosni Moubarak sera rejugé le 13 avril

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/03/2013

Actuellement hospitalisé, l'ex-président égyptien Hosni Moubarak va être jugé en appel à partir du 13 avril. L'ancien "raïs" avait été condamné en première instance à la prison à perpétuité pour la mort de manifestants durant la révolte de 2011.

La date est fixée. Selon l’agence officielle Mena, le nouveau procès de l’ex-président égyptien Hosni Moubarak va s’ouvrir le 13 avril.

Il avait été condamné en première instance en juin 2012, tout comme son ministre de l’Intérieur, à la réclusion à perpétuité pour la mort de manifestants durant la révolte qui l’a renversé début 2011. En revanche, les six anciens hauts responsables de la sécurité avaient été acquittés, et certains d'entre eux ont depuis été relâchés.

Mais la Cour de cassation a décidé le 13 janvier d’annuler tous les verdicts prononcés par le tribunal criminel du Caire et d’ordonner un nouveau procès pour Hosni Moubarak et ses co-accusés.

"Le président de la Cour d'appel du Caire, Samir Aboul Maati, a fixé la date du 13 avril pour rejuger l'ex-président Hosni Moubarak, ses deux fils Gamal et Alaa, son ministre de l'Intérieur Habib el-Adli, six de ses adjoints et l'homme d'affaires en fuite Hussein Salem", indique l'agence Mena.

Les deux fils du président déchu, qui sont en prison, avaient de leur côté vu les accusations de corruption qui pesaient sur eux déclarées prescrites par la justice lors du premier procès. Hosni Moubarak et l'homme d'affaires Hussein Salem, qui a fui vers l'Espagne, seront aussi jugés de nouveau pour corruption.

Moubarak toujours à l'hôpital

Hosni Moubarak, 84 ans, se trouve dans un hôpital militaire du Caire. Selon des sources de sécurité, sa santé aurait commencé à décliner après son incarcération le 2 juin 2012 avec un état de dépression aigüe, des difficultés respiratoires et d’hypertension. Quelques jours plus tard, des arrêts cardiaques auraient même nécessité une défibrillation à deux reprises.

Les verdicts de juin 2012, tout particulièrement les acquittements des hauts responsables de la police, avaient provoqué la colère de nombreux Égyptiens, qui avaient manifesté pour réclamer un nouveau procès et des peines plus sévères.

France 24 avec dépêches

Première publication : 03/03/2013

  • ÉGYPTE

    La justice égyptienne ordonne que Moubarak soit rejugé

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Hosni Moubarak transféré vers un hôpital militaire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Hosni Moubarak, de la conquête à la chute du pouvoir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)