Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

Afrique

L'ancien "raïs" égyptien Hosni Moubarak sera rejugé le 13 avril

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/03/2013

Actuellement hospitalisé, l'ex-président égyptien Hosni Moubarak va être jugé en appel à partir du 13 avril. L'ancien "raïs" avait été condamné en première instance à la prison à perpétuité pour la mort de manifestants durant la révolte de 2011.

La date est fixée. Selon l’agence officielle Mena, le nouveau procès de l’ex-président égyptien Hosni Moubarak va s’ouvrir le 13 avril.

Il avait été condamné en première instance en juin 2012, tout comme son ministre de l’Intérieur, à la réclusion à perpétuité pour la mort de manifestants durant la révolte qui l’a renversé début 2011. En revanche, les six anciens hauts responsables de la sécurité avaient été acquittés, et certains d'entre eux ont depuis été relâchés.

Mais la Cour de cassation a décidé le 13 janvier d’annuler tous les verdicts prononcés par le tribunal criminel du Caire et d’ordonner un nouveau procès pour Hosni Moubarak et ses co-accusés.

"Le président de la Cour d'appel du Caire, Samir Aboul Maati, a fixé la date du 13 avril pour rejuger l'ex-président Hosni Moubarak, ses deux fils Gamal et Alaa, son ministre de l'Intérieur Habib el-Adli, six de ses adjoints et l'homme d'affaires en fuite Hussein Salem", indique l'agence Mena.

Les deux fils du président déchu, qui sont en prison, avaient de leur côté vu les accusations de corruption qui pesaient sur eux déclarées prescrites par la justice lors du premier procès. Hosni Moubarak et l'homme d'affaires Hussein Salem, qui a fui vers l'Espagne, seront aussi jugés de nouveau pour corruption.

Moubarak toujours à l'hôpital

Hosni Moubarak, 84 ans, se trouve dans un hôpital militaire du Caire. Selon des sources de sécurité, sa santé aurait commencé à décliner après son incarcération le 2 juin 2012 avec un état de dépression aigüe, des difficultés respiratoires et d’hypertension. Quelques jours plus tard, des arrêts cardiaques auraient même nécessité une défibrillation à deux reprises.

Les verdicts de juin 2012, tout particulièrement les acquittements des hauts responsables de la police, avaient provoqué la colère de nombreux Égyptiens, qui avaient manifesté pour réclamer un nouveau procès et des peines plus sévères.

France 24 avec dépêches

Première publication : 03/03/2013

  • ÉGYPTE

    La justice égyptienne ordonne que Moubarak soit rejugé

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Hosni Moubarak transféré vers un hôpital militaire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Hosni Moubarak, de la conquête à la chute du pouvoir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)