Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

Marine Le Pen réclame à François Hollande un référendum sur la sortie de l'UE

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/03/2013

À l'issue de la réunion du Conseil national du Front national (FN), samedi, Marine Le Pen a demandé "solennellement" au président François Hollande un référendum sur la sortie de la France de l'Union européenne en janvier 2014.

La présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, a demandé samedi 2 mars "solennellement" à François Hollande un référendum sur la sortie de la France de l'Union européenne en janvier 2014, menaçant de faire des élections européennes "un grand référendum" si le président refusait d'en organiser un.

"Je demande solennellement au président de la République d'organiser en janvier 2014 (...) un référendum sur la sortie de la France de l'Union européenne", a déclaré Mme Le Pen à l'issue de la réunion du Conseil national de son parti dans un hôtel à Sèvres (Hauts-de-Seine).

"Nous appellerons quant à nous à voter pour cette sortie de l'UE, sauf si le gouvernement français parvient entre-temps à ouvrir de solides négociations et qu'il obtient l'ensemble des quatre réformes de fond minimales", a prévenu la dirigeante d'extrême droite.

Ces quatre réformes sont un "retour organisé aux monnaies nationales", la "dissolution de l'espace Schengen", "l'autorisation du patriotisme économique et la réindustrialisation avec le protectionnisme à nos frontières", et enfin la "primauté à nouveau du droit national sur le droit européen".

Mais, a jugé Mme Le Pen, "nous ne croyons pas que le gouvernement veuille ou puisse obtenir ces résultats, et nous pensons que la sortie de l'UE sera en réalité la seule issue possible, aussi positive qu'enthousiasmante".

La présidente du FN avait émis déjà à plusieurs reprises cette proposition de référendum mais sans la dater, expliquant encore vendredi dans un entretien au Figaro qu'elle "défendrait ce plan d'action" à l'occasion des élections européennes de 2014, soit après la date à laquelle elle demande désormais ce référendum.

"Si le gouvernement (le) refuse, nous ferons des élections européennes un grand référendum pour ou contre la sortie de l'UE", a menacé Mme Le Pen.

"Si la classe politique se refuse à organiser ce référendum, c'est parce qu'ils sont convaincus que les Français n'ont plus envie de cette UE", estime la leader frontiste. Elle affirme toutefois "entrevoir un printemps des peuples européens" après notamment "la révolte des urnes en Italie qui a permis de chasser le candidat des banques et de l'UE Mario Monti". Cela "mènera vers la libération de tout ce qui nous asservit et de la force qui en est l'origine: l'UE", a-t-elle prédit.

D'après elle, la France sera en janvier 2014 à "la croisée des chemins" face à "la disparition des frontières", "l'austérité" et "la disparition de toutes les protections".

La députée européenne a notamment pointé à plusieurs reprises le danger que représenterait "l'arrivée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen sans aucune limite", une arrivée qui n'est pour l'instant pas encore acquise, plusieurs pays ayant exprimé leurs réticences.

Interrogée sur son attitude en cas victoire du non au référendum qu'elle propose s'il était accepté, la patronne du FN a expliqué qu'elle ne ferait pas comme le général de Gaulle en 1969: "Non, je ne me retirerais pas, car je ne suis pas dans (sa) situation, j'aimerais d'ailleurs, bien sûr", a-t-elle lancé.

Reuters
 

Première publication : 03/03/2013

  • FRANCE

    Les Français n’ont jamais autant adhéré aux idées du Front national

    En savoir plus

  • SYRIE

    Marine Le Pen accorde une interview à une chaîne syrienne pro-Assad

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)