Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 05/03/2013

Les hackers du régime syrien

En Syrie, des hackers apportent leur soutien au régime de Bachar al-Assad. La « goat edition » est la nouvelle tendance du moment sur la Toile. Et une maman américaine laisse les internautes choisir le prénom de son futur enfant.

Les hackers du régime syrien

Alors que les combats se poursuivent en Syrie entre les rebelles et les forces gouvernementales, le conflit continue également de faire rage sur Internet. En effet, des pirates informatiques partisans du régime de Bachar al-Assad ont encore frappé vendredi dernier, en prenant brièvement le contrôle des comptes de la Fondation du Qatar sur les réseaux sociaux. Les hackers y ont publié plusieurs messages hostiles aux dirigeants qataris, qui sont attaqués pour leur soutien à l’opposition syrienne.

Et quelques jours plus tôt, c’est le compte Twitter du service photo de l’AFP qui a lui aussi été détourné pendant quelques heures pour diffuser de la propagande favorable au régime de Damas. Des piratages qui ont été revendiqués par l’armée électronique syrienne. Ce groupe de hackers pro-Assad a multiplié, ces derniers mois, les attaques contre les médias occidentaux et les gouvernements qui soutiennent à leurs yeux l’insurrection dans leur pays.

Une armée de pirates informatiques qui n’a officiellement aucun lien avec le régime mais qui, d’après des cyberactivistes, travaillerait en étroite collaboration avec les services de renseignements syriens. Elle serait ainsi derrière des pièges virtuels visant à identifier les cyberdissidents à l’aide de logiciels espions disséminés sur des sites fréquentés par les activistes de l’opposition.


La « goat edition », nouvelle tendance virale

Après le « Gangnam Style » qui a fait danser des millions d’internautes à travers le monde l’an dernier et le « Harlem Shake » qui rencontre un succès phénoménal depuis plusieurs semaines, une nouvelle tendance musicale fait actuellement parler d’elle en ligne : la « goat edition » qui signifie littéralement la « version chèvre » en français. Une mode étonnante qui consiste tout simplement à intégrer des cris de chèvres dans les clips vidéo de chansons connues et qui permet donc généralement d’obtenir un morceau revisité des plus hilarants. Revue de web de ces créations particulièrement décalées.

Parmi les centaines de reprises à la sauce « goat edition » mises en ligne ces derniers jours, une des plus populaires sur les sites de partage est celle de la chanson « Baby » de Justin Bieber.

Autre jeune pop star à avoir fait les frais d’un remix version chèvre : Miley Cyrus qui a donc vu, à son tour, un de ses tubes être détourné par des humoristes du web. Une reprise qui remporte également un franc succès.

Mais les tubes récents et les artistes du moment ne sont pas les seuls à être victimes de ces détournements peu flatteurs. Ainsi des monuments de l’histoire de la musique comme Queen ou Whitney Houston ont, eux aussi, eu droit à ce petit traitement de faveur…

Enfin, parce qu’il ne voulait sans doute pas choisir entre les deux grosses tendances du moment, un internaute a poussé le vice jusqu’à réaliser un clip de « Harlem Shake » en « goat edition ». Une création qui à n’en pas douter rendra chèvre plus d’un internaute !


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Une infirmière suisse, dont l’identité est tenue secrète, est sous le feu des critiques dans le pays depuis qu’elle a publié sur sa page Facebook plusieurs clichés sur lesquels on peut la voir poser à côté du cadavre d’une personne âgée. Des images révélées au grand public par l’édition locale du quotidien 20 minutes et qui ont largement choqué les internautes, bon nombre d’entre eux faisant part en ligne de leur indignation face à l’attitude de l’aide soignante. Une affaire qui pourrait d’ailleurs avoir de graves conséquences pour cette dernière, les autorités ayant en effet annoncé l’ouverture d’une enquête destinée à faire toute la lumière sur cet indicent macabre.

 

Elle laisse les internautes nommer son bébé pour 5000 dollars

Enceinte de 3 mois, Natasha Hill ne choisira pas elle-même le prénom de son enfant. Pour la somme de 5 000 dollars, cette Californienne de 26 ans va en effet laisser aux internautes le soin de nommer son bébé, dont elle ne veut pas connaître le sexe avant sa naissance. Un concours organisé par le site Belly Ballot qui tiendra un vote en ligne d’ici quelques semaines pour déterminer le prénom du nouveau-né. Quant à la future maman, elle s’est d’ores et déjà engagée à épargner la somme pour financer les études de son enfant.

 

Vidéo du jour

Une version a capella particulièrement réussie du morceau « I wish » de Stevie Wonder : c’est ce que propose de découvrir dans cette vidéo Yeo Inhyeok, un jeune Coréen vivant au Japon spécialiste de ce type de performance musicale. Un travail qui offre une version revue et corrigée du tube de l’artiste américain qui, au final, n’a pas grand chose à envier au titre original.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus