Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

L'Australie et les "meilleurs jobs du monde”, saison 2

© Capture d'écran

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 05/03/2013

Quatre ans après avoir frappé un grand coup médiatique avec un concours pour décrocher "le meilleur job du monde", l’office australien du tourisme a de nouveau dévoilé, lundi 4 mars, six postes de “rêve” à pourvoir. Les candidats se bousculent déjà.

Cette fois-ci, ce n’est pas un mais six “meilleurs jobs du monde” que l'Australie a décidé d'offrir. Comme en 2009, l’agence de promotion du tourisme australien espère faire rêver des jeunes actifs du monde entier avec des emplois très bien payés dont les descriptions font davantage penser aux grandes vacances qu’à un travail à la chaîne en usine. La première édition de ce jeu-concours, il y a quatre ans, offrait de devenir ambassadeur touristique d’une île paradisiaque.

La liste de ces six nouveaux emplois de rêve a été dévoilée, lundi 4 mars, et a déjà suscité un raz-de-marée de vocations parmi les jeunes de 18 à 30 ans à qui ces offres s’adressent. En moins de 24 heures, plus de 35 000 personnes ont postulé aux fonctions de reporters de soirées à Sydney et aux alentours, explorateur gastronomique en Australie de l’Ouest ou encore gardien de l’île Kangourou au sud de l’Australie *.

Ces jobs, outre les intitulés accrocheurs et exotiques, sont aussi très bien payés. Les nouvelles recrues recevront, pour six mois de travail, 100 000 dollars australiens (77 800 euros). Ils bénéficieront également d’un logement de fonction et certains frais sont pris en charge directement par l’agence du tourisme australien.

Pas étonnant donc que les candidats se bousculent au portillon. Mais ce nirvana professionnel se mérite. Tout commence par des courtes vidéos de moins de 30 secondes dans lesquelles chaque candidat doit vanter ses mérites pour le poste qu’il convoite. Elles doivent être transmises avant le 30 avril. Ensuite, les présélectionnés devront se soumettre à une batterie de tests et d’entretiens d’embauche jusqu'au 21 juin 2013. Un parcours du combattant qui comprend aussi bien des exercices d’aptitudes physiques que des examens psychologiques.

Homme-sandwich content

Enfin, ces nouvelles recrues en CDD de six mois devront accepter de se transformer en véritable hommes/femmes sandwich du tourisme australien. Tout ce qu’ils font, tout ce qu’ils disent, publient ou écrivent peut être réutilisés à des fins promotionnels par l’agence du tourisme.

La vidéo qui avait permis à Ben Southall de décrocher le "meilleur jobs du monde" en 2009

Une modalité avec laquelle Ben Southall a su composer avec le sourire. Ce Britannique de 37 ans avait décroché le “meilleur job du monde” en 2009. Son parcours, tel qu’il l’a décrit à divers médias britanniques, se veut un pied de nez à ceux qui dénonçaient à l’époque un simple coup de pub de l’office du tourisme australien. Après s’être occupé de promouvoir le tourisme sur l’île d’Hamilton où il a vécu pendant six mois, il a été embauché pour devenir l’ambassadeur touristique de toute la région du Queensland. Sa vision de son expérience s’en retrouve probablement orientée... N’empêche : il continue à dormir dans des hôtels cinq étoiles, à participer à des fêtes ou à faire des visites guidées puis de raconter sur son blog ses aventures. Ben Southall a également rencontré sur place la femme de sa vie avec laquelle il s’est marié en novembre dernier.

* La liste complète : reporter de soirée basé à Sydney, aventurier de la cambrousse dans les territoires du Nord, guide touristique dans le Queensland, garde "vert" sur l’île Kangourou, photoreporter “lifestyle” à Melbourne et explorateur gastronomique en Australie de l’Ouest.

Première publication : 05/03/2013

COMMENTAIRE(S)