Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 06/03/2013

Chine : la session parlementaire à l’heure des réseaux sociaux

Les parlementaires chinois utilisent les réseaux sociaux pour dialoguer avec les citoyens. L’enseigne espagnole Mango provoque une vive polémique en France. Et Al Gore lance un jeu en ligne pour combattre les climato-sceptiques.

Chine : la session parlementaire à l’heure des réseaux sociaux

La session annuelle de l’Assemblée nationale populaire en Chine s’est ouverte ce mardi. Un rendez-vous lors duquel la nouvelle équipe dirigeante désignée l’automne dernier doit officiellement prendre ses fonctions à la tête de l’Etat. Et bien que les parlementaires chinois ne feront qu’entériner des décisions déjà prises à l’avance, c’est tout de même l’occasion pour certains de débattre de propositions de loi qui ont peu de chances d’être adoptées.

C’est le cas notamment de la sociologue Li Yinhe qui milite depuis plusieurs années en faveur du mariage homosexuel. Sur son blog, elle a ainsi publié un texte de loi pré-rédigé, en appelant les législateurs chinois à s’inspirer de la France qui vient de légaliser l’union homosexuelle.

Et alors que les responsables politiques sont encouragés par le régime à investir les réseaux sociaux pour tenter d’y guider l’opinion publique, de nombreux parlementaires essayent actuellement d’engager le dialogue avec les internautes.

Ainsi, le député Li Dongsheng, qui est aussi le président du géant de l’électroménager TCL, a lui invité les citoyens à commenter son travail parlementaire avec une récompense à la clef. En effet, il promet d’offrir des purificateurs d’air aux internautes qui lui auront donné les conseils les plus pertinents.

La propagande chinoise s’adapte donc aux réseaux sociaux en sollicitant l’avis des internautes sur les sujets débattus par leurs représentants politiques. Des commentaires soigneusement sélectionnés par la censure avant d’être publiés sur ces pages dédiées à la session parlementaire.


France : l’enseigne espagnole Mango provoque la polémique

L’enseigne espagnole de prêt-à-porter Mango est depuis ce weekend sous le feu des critiques de très nombreux internautes français. En cause : la commercialisation par la marque, sur la version francophone de son site web, d’une ligne de bijoux estampillée « esclave ». Une formule maladroite qui, selon l’entreprise qui a depuis rebaptisé sa collection, serait due à une erreur de traduction mais qui a néanmoins largement choqué une partie de la Toile hexagonale.

Que ce soit sur la page Facebook officielle de la marque ou sur Twitter notamment via les mots-clés #boycottonsMango, ils ont en effet été nombreux à se ruer sur le web pour fustiger l’attitude de la marque espagnole et un choix de mots présenté comme particulièrement douteux. Des internautes qui pour certains n’hésitent pas à faire preuve de sarcasme à l’égard de l’enseigne en se demandant par exemple si après les « bijoux esclaves », celle-ci se mettra à commercialiser des vêtements style « Auschwitz ».

Et signe que la mobilisation en ligne contre l’enseigne est importante, une pétition a également été créée par plusieurs personnalités dont l’ex Miss France Sonia Rolland pour réclamer des excuses de la part de Mango qui pour beaucoup a offensé la mémoire des victimes de l’esclavage et de leurs descendants dans le seul but de faire de l’argent. Un texte qui rencontre un certain succès puisqu’il a recueilli près de 7000 signatures en à peine deux jours.

Une mobilisation qui semble d’ores et déjà avoir porté ses fruits puisque la marque a fini par présenter ses excuses après avoir, dans un premier temps, changé le nom de la fameuse collection de bijoux. Une modification qui ne concerne pour l’instant que la version francophone de son site web, la page espagnole évoquant toujours, elle, le terme d’esclaves pour faire référence à la ligne tant décriée en France.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Avec les mots-clefs « Name your ancestor », les internautes sont invités depuis plusieurs jours à donner un nom à ce petit animal mangeur d’insectes d’à peine 25 centimètres de long. Une espèce apparue il y a 65 millions d’années qui serait l’ancêtre commun de la grande majorité des mammifères de la planète, de l’homme à la souris en passant par la baleine. Aucun fossile n’en a été retrouvé et c’est en étudiant des données génétiques que des scientifiques américains l’ont découvert. Des travaux qui visent notamment à savoir comment les mammifères se sont adaptés au changement climatique par le passé.

 

« Reality Drop », un jeu pour répondre aux climato-sceptiques

Gagner des points en croisant le fer avec les climato-sceptiques, c’est le but du jeu « Reality Drop » lancé récemment par Al Gore. L’ancien vice-président américain et prix Nobel de la paix 2007 propose ainsi aux internautes d’être récompensés en partageant des articles sur le réchauffement climatique sur les réseaux sociaux, ou en laissant des commentaires sous des textes réfutant ou minimisant le phénomène. Une manière pour Al Gore de rendre plus ludique le débat autour de cette question qui lui tient très à cœur.

 

Vidéo du jour

3 chatons qui s’affrontent dans un combat sans merci dans un univers bourré d’effets spéciaux dignes d’un jeu vidéo : c’est ce que propose de découvrir l’auteur de ce clip baptisé « Super Smash Kittens ». Une vidéo très amusante à visionner au plus vite sur les sites de partage…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

02/09/2014 Réseaux sociaux

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur Internet

Au sommaire de cette édition : aux États-Unis, les hommages à Michael Brown se poursuivent; l’histoire d’un jeune homosexuel rejeté par sa famille bouleverse la Toile; et des...

En savoir plus

30/08/2014 Réseaux sociaux

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En matière de transparence de la vie publique, la France était l'un des deux mauvais élèves de l'Europe avec la Slovénie. Une loi votée fin 2013 oblige maintenant les...

En savoir plus

01/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

Au sommaire de cette édition : les internautes ukrainiens dénoncent les incursions russes sur leur territoire; un vernis à ongles anti-viol suscite la polémique en ligne et un...

En savoir plus

29/08/2014 Réseaux sociaux

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

Au sommaire de cette édition : la mère d’un journaliste américain détenu par l’EIIL demande sa libération ; au Venezuela, les internautes s’inquiètent du fichage dans les...

En savoir plus

28/08/2014 Réseaux sociaux

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

Au sommaire de cette édition : des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge", les internautes espagnols affichent leur solidarité avec une victime de viol et...

En savoir plus