Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste visant la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski se dit disposé à gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

SPORT

Le Hamas interdit le marathon de Gaza aux femmes, la course annulée

© UN Photo/Shareef Sarhan

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/03/2013

En réponse au refus du Hamas de laisser participer les femmes au marathon de Gaza, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens a tout simplement décidé d'annuler la course. L'épreuve devait se dérouler le 10 avril prochain.

L'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a annoncé sa décision ce mardi 5 mars sur son site officiel. En signe de désapprobation face au mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, l’organisation des Nations unies a choisi d’annuler la troisième édition du marathon qui devait avoir lieu dans l’enclave palestinienne.

"Nous regrettons d’annoncer que le marathon de Gaza, qui devait se tenir le 10 avril 2013, est annulé à la suite d’une décision des autorités de Gaza de ne pas permettre aux femmes d’y participer", peut-on lire dans le communiqué.

Interrogé par l’AFP, le porte-parole de l’UNRWA a expliqué que le Hamas n’a pas voulu revenir sur sa position : "Le Hamas a refusé de laisser les femmes se joindre à ce marathon très important […] Ils nous ont forcé à annuler et je suis vraiment désolé car il s’agit d’un événement majeur pour les réfugiés palestiniens."

La présentation du marathon 2013 avant son annulation

Un événement symbolique

Selon l’UNRWA, 800 personnes, dont une moitié de femmes, avaient déjà confirmé leur participation à l’édition 2013 : 551 coureurs originaires de Gaza et 256 sportifs internationaux. Plus de 1 600 enfants devaient également se trouver sur la ligne de départ. En 2011, pour la première édition, des centaines de femmes et de jeunes filles gazaouis avaient déjà pris part à l’événement.

"Le Hamas affirme que les femmes n’ont jamais été autorisées à courir, mais ce n’est pas vrai. Ils ont ensuite décidé de n’autoriser que les Palestiniennes à participer, puis ils ont choisi d’interdire la course à toutes les femmes", a précisé une source diplomatique à l’AFP.

Pas de mixité

De son côté, le Hamas a confirmé son interdiction. "Nous regrettons la décision d’annuler le marathon, mais ne nous voulons pas que les hommes et les femmes courent ensemble", a justifié Abdessalam Siyyam, le secrétaire du cabinet du gouvernement du Hamas, en citant les lois islamiques.

"Nous ne voulons pas que des femmes courent en étant découverte", a-t-il également ajouté en précisant que l’interdiction n’est valable que pour les femmes de 16 ans et plus.

Malgré cette annulation, l’UNRWA réfléchit à la mise en place d’un événement alternatif pour ceux qui ont déjà pris leur inscription.

Avec dépêches

Première publication : 05/03/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Le marathon de New York annulé après le passage de Sandy

    En savoir plus

  • JO - ATHLÉTISME

    Marathon : l’Ougandais Stephen Kiprotich remporte la médaille d'or

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)