Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle nuit de violences et de pillages à Conakry

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/03/2013

Quelques heures après la tenue à Conakry d'une réunion censée instaurer un dialogue entre le pouvoir et l'opposition, deux nouvelles personnes ont été tuées lors de violences dans la capitale guinéenne dans la nuit de lundi à mardi.

Deux nouvelles personnes ont été tuées et sept blessées par balles, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 mars, à Conakry, la capitale guinéenne, portant à huit le nombre de morts et à 200 celui des blessés dans des affrontements opposants depuis une semaine les forces de l'ordre à des opposants au président Alpha Condé. Dans différents quartiers de la ville, des tirs ont été entendus pendant plusieurs heures, selon une source hospitalière et des proches de victimes.

Pillages

Des "hommes en uniforme accompagnés de civils" se livraient à des pillages dans des quartiers de la capitale, en majorité habités par des Peuls, dont celui de Cosa, où les morts et les blessés ont été recensés, selon ces mêmes sources. Dans un communiqué publié lundi soir, le gouvernement a par ailleurs fait état d'attaques de domiciles privés, saccagés ou brûlés par des "bandes munies d'armes blanches et de cocktails incendiaires" dans la banlieue de Conakry.

Ces heurts impliqueraient, outre les forces de l'ordre et des opposants, des pillards, des commerçants, des jeunes et des membres de différentes ethnies.

Dominantes dans le pays, les divisions ethniques sont particulièrement fortes entre les Peuls et les Malinkés. Le principal parti d'opposition, l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), est dirigé par un Peul, Cellou Dalein Diallo, rival du président Alpha Condé, un Malinké. Lundi 4 mars, une réunion à Conakry entre le président et les différents acteurs de la vie politique guinéenne a jeté les bases d’un dialogue en vue des législatives prochaines. Maintes fois repoussé, le scrutin, dont la préparation est contestée par l'opposition, est censé avoir lieu le 12 mai, mais certains à la présidence évoquent un nouveau report.

Avec dépêches

Première publication : 05/03/2013

  • GUINÉE

    À Conakry, le gouvernement jette les bases d’un dialogue avec l’opposition

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Heurts meurtriers à Conakry à l'approche des législatives de mai

    En savoir plus

  • GUINÉE

    À Conakry, les forces de l'ordre tirent à balles réelles sur la population

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)