Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa : histoire d'une photo

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attaque d'Ottawa : Stephen Harper caché dans un placard

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tempête au Parti socialiste : "PS, cela ne veut pas dire PlayStation"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

UE : la tension monte sur les budgets

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

SPORT

PSG-Valence : les Parisiens doivent prouver "qu'ils sont faits pour l'Europe"

© C.Gavelle/PSG

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2013

Après la déclaration polémique de Leonardo, le directeur du PSG, pour expliquer la défaite de son équipe à Reims, les Parisiens "taillés pour l'Europe" devront absolument s'imposer contre Valence en 8e de finale retour de la Ligue des champions.

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain s’est attiré les foudres des autres équipes du championnat de France par une simple petite phrase. Au sortir des vestiaires après la défaite 1-0 de son équipe contre Reims samedi 2 mars, Leonardo a estimé avec arrogance que les Parisiens étaient au- dessus de la L1.

"On a peut-être une équipe davantage faite pour l’Europe, basée sur le talent, la qualité de passes, pas pour ce genre de matchs", a-t-il ainsi déclaré aux journalistes.
 

La déclaration de Leonardo après la défaite contre Reims

Des paroles aux actes

Après cette déclaration polémique, le PSG est désormais attendu au tournant face à Valence en 8e de finale retour de la Ligue des champions. Si l’équipe de la capitale est "vraiment taillée pour l’Europe", elle va devoir joindre les paroles aux actes mercredi soir aux Parc des Princes.

Vexés après leur déconvenue embarrassante contre le promu remois, les joueurs de Carlo Ancelotti vont avoir à cœur de se rattraper. "Je ne pense pas que la défaite contre Reims va être un problème car tout le monde est concentré sur l’Europe. Cette compétition est vraiment importante et nous allons tout faire pour gagner", a ainsi réagi le défenseur Maxwell.

Les Parisiens partent d’ailleurs avec un avantage après avoir remporté le match aller 2-1 en Espagne. Ils peuvent être rassurés car dans l’histoire des Coupes européennes, 95 % des équipes s'étant imposées sur ce score à l’aller se sont qualifiées pour le tour suivant.

La Ligue des champions semble également bien réussir au PSG cette saison. En sept matchs, le club de la capitale a enregistré six victoires pour une seule défaite. Il dispose aussi de l’une des meilleurs attaques et surtout de la meilleure défense de la compétition, avec le FC Porto et la Juventus, avec seulement trois buts encaissés.

Ibrahimovic et Verratti sur le banc

Seule ombre au tableau, les absences de Zlatan Ibrahimovic et Marco Verratti pour cause de suspension. À la place de l’Italien, Carlo Ancelotti devrait choisir de titulariser Thiago Motta, de retour de blessure, ou la nouvelle recrue David Beckham.

À l'arrrière, le défenseur central Thiago Silva devrait faire quant à lui son grand retour. Absent des terrains depuis janvier après une blessure à la cuisse, il est attendu avec impatience par ses coéquipiers. "Rien qu’en le regardant jouer, on apprend beaucoup. J’ai beaucoup observé sa façon de garder son calme en toutes circonstances. Sur le positionnement, il te fait progresser également. C’est vraiment l’un des plus grands défenseurs du monde", a expliqué le défenseur Alex au journal "l'Équipe".

Mauvaise phase pour Valence

De son côté, Valence aborde cette rencontre avec beaucoup moins de confiance. Malgré un succès 2-0 en championnat contre Majorque, les Los Blanquinegros viennent d’enchaîner deux matchs nuls. Ils devront surtout se passer de leurs deux titulaires en défense centrale : Adil Rami et Ricardo Costa pour cause de blessures.

Malgré cette mauvaise passe, le latéral gauche de Valence Aly Cissokho croit toujours dans les chances de qualification de son équipe. "Dans le football, rien n'est impossible. On a perdu à la maison, mais on a encore toutes nos chances. On sait que l'on devra marquer pour passer, il faudra donc jouer notre jeu, et surtout ne pas encaisser de but", a-t-il assuré, lundi, en conférence de presse.

Avec dépêches

Première publication : 05/03/2013

  • FOOTBALL

    Coupe de France : le PSG de Beckham et Ibrahimovic élimine l'OM

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe de France : David Beckham sera titulaire face à l'OM

    En savoir plus

  • FOOTBALL – LIGUE 1

    Première réussie pour David Beckham lors du clasico

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)