Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En direct : une élection jouée d'avance en Algérie ?

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Afrique

Le tribunal administratif du Caire annule les élections législatives

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/03/2013

La justice égyptienne a ordonné mercredi l'annulation des législatives, prévues à partir du 22 avril. Le Front national du salut, principale coalition de l'opposition, avait annoncé son intention de boycotter le scrutin pour manque de transparence.

Le tribunal administratif du Caire a ordonné mercredi l'annulation du décret présidentiel fixant au 22 avril la date du début des élections législatives en Égypte.

La cour a expliqué que le Conseil de la Choura, la Chambre haute du Parlement, n'avait pas renvoyé devant la Haute Cour constitutionnelle la loi électorale amendée pour qu'elle soit une dernière fois examinée avant son adoption.

Les Frères musulmans "respectent" la décision

Les Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi, ont dit "respecter" la décision de la justice. "La présidence respecte la décision du tribunal administratif et n'appellera pas à des élections législatives. Nous sommes dans un système démocratique qui respecte l'État de droit", a déclaré Mohamed Gadallah, conseiller juridique de Mohamed Morsi.

"Ayant dit cela, il y aura un appel de la décision du tribunal par l'Autorité judiciaire d'État qui représente la présidence et le gouvernement, » a-t-il poursuivi, précisant que l'appel s'appuierait sur le fait que les décrets électoraux sont des actes souverains de la présidence et qu'ils ne peuvent pas être remis en cause.

Le leader islamiste avait jusqu’alors plaidé pour la tenue de ces élections, qui, selon lui, mettraient le pays sur le chemin de la stabilité.

Une vision aux antipodes de celle de la principale coalition de l'opposition. Le Front du salut national (FSN) avait, en effet, annoncé qu'elle boycotterait les législatives en raison, notamment, du manque de garanties pour leur transparence. Le scrutin en quatre phases, qui devait initialement commencer le 27 avril, avait été avancé de cinq jours à la demande de la minorité copte, mécontente de voir la date coïncider avec les fêtes de Pâques.

Avec dépêches
 

Première publication : 06/03/2013

  • ÉGYPTE

    Nouveaux affrontements entre la police et des manifestants à Port-Saïd

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les violences à Port-Saïd ont fait six morts, dont trois policiers

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les anti-Morsi descendent à nouveau dans la rue

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)